Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 06:38

detail.jpg

Vivre quelques jours dans l'espace réduit d'un bateau suppose de faire sien ce microcosme.

 

C'est l'occasion de regarder les choses autrement. De les regarder, d'ailleurs, tout simplement.

 

C'est aussi apprécier le rôle de chaque objet. Pas de place pour le superflu et l'essentiel doit être là, opérationnel. La mer ne laisse pas de place non plus pour celui qui ne s'est pas préparé, pré-paré ?, pour elle.

 

Et dans cet univers où la corde devient un bout, c'est également important de bien nommer ces objets alliés !

 

On ne présente plus le winch (à moins que le charme rétro du terme vous amène à préférer le nommer cabestan ; cela fera très chic à bord !)

Détail (10)

 

 

Le chaumard est peut-être moins connu.

Détail (7)

 

Le davier n'inspire pas forcément non plus le néophyte. De quoi s'agit-il ?! Kesaco ?

Détail (6)

 

 

"Vous n'auriez pas pu l'appeler guide-chaîne ?"

Détail (11)

 

Précieuse chaîne qui garantit notre quiétude la nuit !

 

Détail (12)

 

 

La nuit pendant laquelle même les bouts ont droit au repos. Certains dans le confort du carré. Des privilégiés !

 

Détail (1)

 

Nous comptons bien également sur le hauban pour assumer son rôle dans les pires coups de vent. Que le mât ne nous tombe pas sur la tête, par Toutatis !

 

Détail (2)

 

Lorsque le vent souffle, qu'il n'est pas l'heure de tomber à l'eau, que chaque picot du pont est précieux ...

Détail (5)

 

Quand la commande doit être précise, quand l'énergie transmise au bout, tiré à l'arrière du bateau dans le confort du cockpit, doit cheminer sur le pont.

 

Détail (4)

 

A bord chaque détail a son importance. Le plus petit bout a son rôle.

 

Détail (8)

 

D'ailleurs ces petits auxiliaires sont si précieux que celui-ci me suit dans tous mes voyages sur l'eau. Retenue de bôme, bout pour l'orin, attache-truc-qui-bouge-claque-sur-le pont-et-empêche-de-dormir, barber, ... il sait tout faire :

 

Détail (9)

 

Ainsi rassuré il ne reste plus qu'à savourer le plaisir de la barre et se régaler de son toucher.

 

Détail (3)

Repost 0
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 06:00

trenet.jpg

Etre en mer pour moi c'est aussi avoir rendez-vous avec eux.

 

D'abord ce sont de précieux guides pour le barreur.

 

La lune discrète apparaît ici ou là pour donner un sujet de photo ou un repère dans le paysage.

 

Présente et forte, elle me dispense de mettre le feu de mouillage (ou plutôt, je m'autorise en sa présence ...).

 

En navigation de nuit, elle apporte sa clarté pour les déplacements sur le bateau.

 

Le soleil est mon premier rendez-vous du matin (même si je papote avec la lune en l'attendant). J'adore le voir se lever en tous lieux mais en mer c'est particulièrement enchanteur.

 

Il va ensuite réchauffer la terre, plus vite que la mer, nous permettant de bénéficier de la salvatrice brise thermique.

 

C'est ensuite un jeu de cache cache : se mettre à l'ombre des voiles ou rechercher sa présence à l'avant pour bronzer (ou simplement se réchauffer !).

 

C'est enfin bien souvent le dernier sujet photo de la journée avec cette belle lumière sur la terre proche alors qu'au mouillage on apprécierait cette fois que le thermique se calme ...!

 

Retour sur St Mandrier apès une nuit à l'abri de Cap Sicié. Les quelques minutes avant après l'aube ...Juste avant.

SoleilLuneMer (12)

1

 

Il apparaît.

SoleilLuneMer (13)

2

 

Le voilà !

SoleilLuneMer (14)

3

 

La lune reste un peu présente.

SoleilLuneMer (2)

4

 

La dernière nav' de la semaine se fera donc elle aussi dans de bonnes condiions. La petite brise thermique de terre du matin est suffisante pour faire avancer le bateau.

SoleilLuneMer (1)

5

 

Certes d'autres se passent d'elle.

SoleilLuneMer (10)

6

 

Mais pour le voileux matinal elle est très agréable cette petite brise du matin. Lorsqu'on quitte le mouillage.

SoleilLuneMer (11)

7

 

Le soleil se cache. Se couche.

SoleilLuneMer (6)

8

 

La dernière photo du soir ?

SoleilLuneMer (8)

9

 

La lune sait parfois ravir au soleil sa place devant l'objectif.

SoleilLuneMer (4)

10

 

 

SoleilLuneMer (5)

11

 

La concurrence est rude entre ces deux-là qui se donnent rendez-vous depuis toujours. Ou presque.

SoleilLuneMer (3)

12

 

Cette fois la lune aura le dernier mot !

SoleilLuneMer (7)

14

Repost 0
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 18:44

 

 

etel

Etel a fait partie de mes premiers paysages de marin. Une barre qu'on salue avec respect, de loin, lorsqu'on navigue entre Lorient et Quiberon, un peu avant de s'engager dans un autre passage réputé, celui de La Teignouse.

 

Ce matin, la ria d'Etel était ma destination de "photographe".

 

Réveil à 6h30. Chic, bien dormi. Go !

 

Se diriger vers un spot sympa pour y voir le soleil se lever.

 

D'abord sur la ria d'Etel puis zoom et direction St Cado.

 

J'y étais passé il y a quelques mois en moto à l'occasion du KOSS mais trop de monde.

 

A 6h45 cela allait mieux !

 

ErdevenRed21

1

 

 

ErdevenRed20

2

 

 

ErdevenRed22

3

 

 

ErdevenRed23

4

 

 

Je serais bien parti en mer ... mais ce n'est pas le programme de cette semaine !

 

ErdevenRed24

5

 

 

ErdevenRed26

6

 

 

ErdevenRed27

7

 

 

ErdevenRed28

8

 

 

ErdevenRed29

9

 

 

ErdevenRed30

10

 

 

 

ErdevenRed31

11

 

 

ErdevenRed32

12

 

 

 

ErdevenRed33

14

Repost 0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 07:07

dauphin-bleu-et-blanc-105038.jpg

Alors, oui nous "voulions" voir des dauphins que nous n'avions pas vus depuis si longtemps mais non ce n'est pas moi qui ai pris cette photo !

 

L'idée était d'aller un peu au large des îles d'Hyères en espérant en voir plus facilement qu'en rade ; çà a marché mais la rencontre fut très furtive. Un groupe de quelques dauphins a croisé notre route à quelques mètres mais n'a pas daigné faire un bout de route avec nous. Donc pas eu le temps de prendre l'appareil photo !

 

Ce sont donc d'autres rencontres qui sont l'objet de cette première série de photos.

 

Car si je pars pour rester isolé pendant quelques jours, il ne faut pas rêver, ce n'est pas à proximité des côtes au mois de Juillet qu'on est seul, même en mer. Tirer au loin a donné davantage cette sensation mais il n'a pas été difficile de trouver d'autres bateaux à shooter le reste du temps !

 

La diversité est présente en mer aussi. Heureusement !

 

Le petit matin est propice aux rencontres avec divers pêcheurs.

 

RencontresMerNBRedCopies14

1

Qu'ils aillent chercher leur bonheur à droite ou à gauche ...

 

RencontresMerNBRedCopies15

2

 

On croise aussi les fragiles kayakistes ; ceux-là ont compris qu'il valait mieux pour eux rester près des cailloux (tous en l'ont pas compris ...) 

RencontresMerNBRedCopies13

3

 

Il y aussi ceux qui sont là pour nous défendre - griller nos impôts (rayer la mention qui vous paraîtrait inuile !) 

 

RencontresMerNBRedCopies20

4

 

Il y a ses homologues. Qui ont droit à leur photo aussi. Sans préférence ! 

 

RencontresMerNBRedCopies19

5

 

Il y a des rencontres déstabilisantes ... 

 

RencontresMerNBRedCopies16

6

 

 

Et des rencontres stimulantes (mais je n'étais pas vraiment outillé pour régater avec ces deux-là !) 

 

RencontresMerNBRedCopies17

7

 

  Toulon, j'aime parce que c'est le monde marin sous toutes formes.

 

RencontresMerNBRedCopies12

8

 

 

J'arrive même à y trouver des bateaux à moteur qui me donnent envie de les photographier. 

 

RencontresMerNBRedCopies18

  10

 

 

 

Mais, bon, je préfère quand même nettement avancer au petit matin au gré d'un petit restant de thermique de terre. 

VoilierCopies1

11

 

Et à Toulon, la mer est tellement dans la ville et inversement qu'il suffit de prendre le bus  

 

RencontresMerNBRedCopies21

12

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 14:09

invite-surprise

Nous étions à quelques kilomètres des côtes.

 

Pas 50 ! Entre 3 et 5 peut-être je n'ai pas regardé. Ni traduit. De milles à kms.

 

Soudainement, elle est apparue au dessus du voilier et s'est posée en toute simplicité dans le cockpit.

 

Le temps de la surprise passé, j'ai bondi sur l'appareil photo. Certain que lorsque je ressortirai du bateau, l'insecte aurait repris sa route.

 

Mais non, absolument pas gênée, notre invitée (incrustée !)  se promenait tranquillement.

 

Elle posait, comme une star.

 

En même temps, "Faîtes comme si je n'étais pas là" semblait-elle dire !

 

Venait-elle de la côte ? Etait-elle passagère clandestine depuis la dernière escale ? Aucune idée.

 

Après la séquence photo, chacun a repris sa vie. Qu'est-elle devenue ? Pas de nouvelle. Perdue de vue.

 

Une interrogation maintenant. Qui était cette envoyée du hasard ?

 

Vous avez une idée si j'ajoute l'échelle ? Elle devait faire 5 ou 6 cm de long (yeux clairs, taille 90/60/90, ... non, çà c'est une autre histoire !)

 

Bestiole1

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 17:27

Mettre-les-voiles-expression.jpg

Et il est temps !

 

Décidément il est difficile d'échapper à ce monde compliqué !

 

Au départ je voulais juste faire un petit billet pour dire que je partais pour une semaine.

 

Je tape "mettre les voiles expression" dans Google pour trouver la petite image d'illustration. Et là, surprise, j'ai bien quelques photos de voiliers mais j'ai aussi de telles photos et la bobine de Marine Le Pen.

 

Je reste à ras des paquerettes, ou du moins juste au dessus des crêtes des vagues (des vaguelettes ?) et je pars pour cinq jours.

 

Moins je toucherai terre, mieux je me porterai.

 

Le plein d'eau. De la nourriture. Cinq romans.

 

Go !

 

PS : hep les dauphins, longtemps que je n'ai pas vu l'un d'entre vous. Faudrait peut-être y penser !

 

PS (!) 2 : je ferai probablement une halte à Brégançon mais ne te dérange pas François, on gère !

 

Pourquoi pas un mouillage devant Bormes les Mimosas où j'avais pris cette photo il y a quelques années ...

 

 

Voile6

Repost 0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 20:28

legendes-pradelles.jpg

.... étaient le but de notre virée annuelle.

 

Notre ? Oui, la virée annuelle avec les potes Everblack et Paulo

 

Le truc où tout se passe bien, où on peut faire quelques centaines de kilomètres dans les environs. Prétexte à de bons casse-croûte, des terrasses ici ou là,des soirées à refaire le monde et à confronter notre vision de celui-ci !

 

Cette année le parcours a été on ne peut plus sinueux y compris sur le plan agenda où une certaine actualité m'a amené à bloquer mes deux compères pendant une heure et demie sur une terrasse au Cheylard le temps de deux téléconférences ...

 

Reste comme toujours de belles images engrangées au guidon de nos belles et noires machines ou tout simplement attablé ici ou là.

 

Ah, j'allais oublier : où est Pradelles ? Pas loin de Langogne, à la limite de la Région Languedoc Roussillon.

Descente par Tournon. Retour par Le Puy et la fameuse Auberge du Col de Pavezin. Un autre haut lieu ... !

 


Légendes par Astorswiss

Repost 0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 22:10

PNRVA-eauvergnat.jpg

A l'occasion ? Oui ! En allant voir et écouter Knofler, c'était l'occasion de voir un peu de Clermont.

 

Puis finalement une petite virée dans Clermont le samedi soir a suffi.

 

Le Dimanche matin a été mis a profit pour faire un tour dans une brocante bien sympa à laquelle nous n'avons pas résisté.

 

Mais surtout c'était une opportunité de mettre un peu les pieds dans cette belle forêt que j'ai traversée à plusieurs reprises sur la route de Limoges ou de la Bretagne.

 

Virée bien courte car ce court week-end permettait aussi de voir un pote là-bas.

 

Mais une heure en forêt c'est toujours du bonheur !

 

CF1

0

 

 

CF2

1

 

 

 

CF3

2

 

 

 

CF4

3

 

 

 

 

 

CF5

4

 

 

 

CF6

5

 

 

 

CF7

6

 

 

On s'aperçoit alors qu'il ne faut jamais rester longtemps sans faire des photos. On perd vite certains ... réflexes !

 

CF8

7

Repost 0
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 04:11

santiago-camino

Décidément pas trop le temps pour les blogs ces temps ci.

 

Après un week-end moto en Bretagne, j'ai à nouveau pris la route avec deux potes, pas n'importe quelle route !

 

Le projet pour ma part remonte à un week-end en suisse. Trois copains me posent la question :

"Une semaine en espagne ensemble, çà te dit !"

"Yes, of course."

 

L'agenda est clair. Y a plus qu'à !

 

Quelques temps après je reçois un projet de plan de route par mail : çà part vers la Galice et le nord du portugal en disant "On part par là bas et on verra bien".

 

Alors je me dis qu'au milieu de tout çà il y a quand même une destination mythique. Y a pas que la route 66 dans la vie.

 

"Et si on visait St Jacques de Compostelle, les amis ?"

 

Et dans la foulée, en tapant sur le clavier d'ordi, je me dis (et donc je leur écris !) : "Et on appellerait çà la route de St Jack !"

 

Un kick-off meeting (!) à St Marcellin. Histoire de tester mon fichier Excel pour organiser une barycentrique.

 

Qui nous rappelle que ceux qui font le chemin accroche une coquille St Jacques à leur sac à dos, je ne sais plus. Il nous reste à inventer la coquille St Jack, ce qui est vite fait.

 

L'un des potes a alors l'idée de faire phosphorer un autre copain sur un logo. La création nous plait bien.

 

Nous voilà partis. Finalement à trois. Déluge en France. Beau temps en Espagne. Frais mais beau.

 

Et le vrai cheminement vers St Jacques de Compostelle me direz-vous ?

 

Je dirais simplement qu'on ne fait pas le chemin de St Jacques même en Harley sans penser qu'on va à St Jacques de Compostelle. De plus, en conduisant, cela fait des heures de solitude pendant lesquelles on a tout le temps de penser sans être aucunement dérangé. Pas des semaines certes mais quelques heures tout de même ...

 

Sur l'aspect "chemin". Deux anecdotes :

- la coquille, même St Jack fait passer le message et facilite les contacts !

- une belle "rencontre" a vraiment ensoleillé notre voyage.

 

Quelle belle rencontre ?

 

Camion St Jack1

 

C'était un peu cette configuration. Une nationale à deux fois au lieu d'une autoroute mais comme sur cette photo une longue descente, pour nous. Une longue montée pour celui dont nous avons croisé la route, sensiblement à mi-pente.

Mais son véhicule n'était pas une Harley ni un semi-remorque.

C'est à la seule force de ses bras qu'il gravissait cette longue côte.

Alors que ce gars interrompe son geste, casse sa dynamique, pour redresser le torse nous adresser un grand sourire et un salut très cordial, c'était quelque chose.

Heureusement nous étions déjà assez réveillés pour ne pas louper son geste et lui répondre sans mesurer le salut.

Nous avons longtemps roulé, et roulerons encore souvent, en pensant à ce gars et à son chemin sur son fauteuil roulant. A l'heure où l'on sépare, on manifeste contre, on méprise trop souvent l'autre quel qu'il soit, cette forme de  générosité nous a touchés.

 

Le reste de notre modeste périple en images ... et musique !

 

 

 

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 22:37

LogoIstanbul1"Il faudra voir Ste Sophie, Topkapi et le Grand Bazar"

 

Je pense que c'est le conseil standard de celui connait Istanbul à celui qui s'apprête à y aller.

 

Le Grand Bazar c'est évidemment un lieu où il faut aller se perdre un moment.

C'est une architecture étonnante. Un centre commercial avant l'heure.

C'est aussi le Centre Commercial de La Part Dieu (ou le Evry2 ou le Créteil Soleil ou le Forum des Halles etc etc) de la boutique à souvenirs pour touristes.

 

 

Bazar14

1

 

Bazar15

2

 

Quoique je n'ai pas encore vu les marchands de La Part Dieu s'amuser à être sur la photo (si tant est qu'on ait d'ailleurs le droit de photographier dans nos centres commerciaux ...)

 

Bazar12

3

 

On y fait nécessairement un paquet de photos de cet amoncellement extraordinaires d'articles.

 

Bazar1

4

 

 

Bazar16

5

 

Bazar3

6

 

Bazar6

7

 

On se laisse énivrer par les senteurs et on shoote encore davantage dans le Bazar aux Epices

 

Bazar2

8

 

 

Bazar23

9

 

 

Bazar9

10

 

On s'éloigne quand même assez rapidement en quête d'autre chose.

 

Bazar20

11

 

Bazar19

12

 

Et puis on préfère rapidement flâner autour.

Et découvrir de petites cours dans ce méga shopping center

 

 

Bazar18

14

 

Se rapprocher de ce qu'ont été ces bazars. Et progressivement retrouver l'origine de tout cela : les multiples échoppes d'Istanbul, les petits métiers que je n'ai pas osé photographier. Le touriste à l'appareil photo, dans certains endroits je ne peux pas.

 

Bazar10

15

 

Bazar21

16

 

Voir les boutiques qui présentent le même foisonnement d'articles mais des articles qui tentent probablement davantage la ménagère stambouliote que le touriste (du moins quand l'une est chez elle et l'autre dans cet état de touriste. Si on permute les rôles ...)

 

Bazar27

17

 

Bazar28

18

 

Bazar29

19

 

Et il est alors plus agréable de se perdre dans ces ruelles que dans le grand bazar

 

 

Surtout au petit matin, quand la lumière va bien.

 

Bazar25

20

 

Bazar26

21

 

Ou quand chacun s'affaire à préparer sa journée de vente.

 

Bazar24

22

Repost 0

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche