Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 22:47

vets.jpg

Que dire de cette 25° Vets Party ?

 

Pas grand chose de plus que la dernière fois où j'avais fait quelques lignes sur le sujet, pour la version 2011.

 

Peut-être simplement illustrer par une anecdote en quoi ce milieu me plaît ?

 

Mais, ce mileu, lequel ?

 

En fait, ce qui subsiste de ce qu'on a coutume d'appeler l'esprit motard. Des sentiments un peu utopiques mais qui se manifestent concrètement, par des symboles ou plus selon le degré d'autocensure. Faible dans le milieu "biker".

 

Selon la fidélité qu'on a gardé envers ces valeurs. Forte dans ce milieu HD.

 

On n'hésite pas à se dire le plaisir de se retrouver ensemble. On n'hésite pas à faire des centaines de kms pour ce plaisir.

 

On accueille facilement l'inconnu. On le dépanne. Comme on peut.

 

On lui propose l'hébergement. Aussi rustique soit-il !

 

Ou tout simplement on passe une heure avec lui. Aussi agréablement et à l'aise que si on se connaissait depuis 20 ans.

 

Ainsi nous voulions boire un café en ce dimanche début d'après midi. La nuit avait été très courte ...

 

On voit une terrasse accueillante à Beauchastel. On plante les motos. On se dirige vers la terrasse. Un couple de motards est là. On se retrouve à la table à côté de la leur. La conversation s'engage très vite ... et a bien du mal à s'arrêter une heure après. On parle de quoi. De tout, de rien, bien sûr ! De nos voyages, lointains ou proches par exemple.

 

Si par le plus grand des hasards vous passiez par ici vous "le couple en 1100 XS" sachez qu'on a passé un très bon moment en votre compagnie !

 

Sinon, les Vets en 2014, c'était çà !

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 00:00

punta-bagna-2013.jpgJe n'y étais pas encore allé.

 

Pourquoi cette année, je ne sais pas trop.

 

Comme d'hab on voit apparaître çà sur un forum. On dit aux potes qu'on y va et puis, wait and see. Enfin, du coup, on suit l'évènement, ki ki y va ! Là, c'était assez surprenant, on voyait au fil des mois qu'il y aurait un tel, puis un autre, puis tel groupe.

 

On part un jour l'esprit ravi de tant de rencontres, retrouvailles, qui s'annoncent.

 

On arrive sur le site. Légère déception. Trop gros, trop de monde, ce n'est pas mon truc.

 

Puis on les croise les uns après les autres les copains, on discute, on en voit un autre et la magie est en oeuvre. On sait que ce sera un grand week-end. Un de ceux qui marquent et dont on revient avec le moral qui est remonté !

 

Y retournerai-je l'an prochain ?

 

Peut-être mais avec un autre programme pour profiter davantage des montagnes alentour !

 

 

 

 


Punta Bagna 2013 par Astorswiss

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 05:15

quiberon_vue_aerienne.jpg

Des semaines archi chargées succèdent à des week-end, allongés ces derniers temps, aux programmes non moins "ambitieux".

 

Est-ce bien raisonnable ? Je n'en sais rien mais comme le chantait l'artiste "nous avons toute la mort pour nous reposer" !

 

Guère le temps au milieu de tout çà pour bloguer, en mode écriture ou en mode lecture.

 

Tout juste le temps d'assembler quelques photos pour accélérer le tri de celles-ci : se dire "je les assemble" amène à faire les choix ! Il ne reste alors plus qu'à mettre une petite musique sur le tout.

Allo Beth Art, allo Deep Purple : 

"vous n'avez pas de shampoing" non çà c'est une autre histoire !

 

Pour en revenir à l'objet de cet "article" (le mot m'amuse toujours pour ces quelques lignes ....), la super configuration 8 Mai Ascension m'a permis de retourner vers un bout de Bretagne que j'aime : la Baie de la Trinité, Quiberon, Lorient, le Golfe du Morbihan.

 

La route pour y aller m'a permis de voir Vierzon, non sans une pensée pour Brel (d'ailleurs cela me fait penser que j'ai toujours pour projet d'aller voir Knokke le Zoute, rien que pour voir ce qui se cache sous un tel nom !). Le retour a été frais et humide.

 

Comme le sera probablement la semaine prochaine. Ma moto m'emmènera alors (normalement !) un peu plus loin.

 

En juin, du repos ? Ah non c'est vrai, je repars avec deux autres potes. Bon, ben on se reposera à partir de mi-juin !

 

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 22:31

midnight-rider.jpg

Ce matin je suis tombé sur une vidéo d'Allman Brothers : Midnight Rider.

 

Je n'ai pas trouvé un enregistrement correct de ce titre par eux. Par contre Patti Smith a fait quelque chose qui m'a bien plu. Et entendre cette voix est toujours un grand moment.

 

Ne restait qu'à feuilleter mes albums photos pour en trouver quelques unes pour accompagner ce thème.

 

 

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 11:49

I-Grande-5182-plaque-de-parking-biker-zone-only.net.jpg

Les doubles guillemets ne sont pas une erreur. Biker çà ne veut rien dire sinon motard probablement !

 

Et motard recouvre des parcours bien divers.

Mais quand même ....

 

Alors pourquoi ne pas se retrouver sous le terme motard mais sous celui choisi pour désigner les motards roulant en Harley ?

Probablement parce qu'on retrouve dans un sous-groupe à la fois assez uni et assez riche de diversité. Avec ses qualités et ses défauts bien sûr.

 

Dans ce groupe derrière cette envie de rouler, il y a l'envie de découvrir, d'autres lieux d'autres personnes.

 

Il y a l'envie de revoir celles et ceux qui sont devenus ses proches.

 

Il y a l'envie de fêter cela jusqu'au bout de la nuit dans d'improbables lieux de rassemblement plus ou moins confortables, plus ou moins ouverts, plus ou moins officiels.

 

Il y a plus simplement le détour sur la route des vacances pour revoir un pote. Ou le week-end pris entre copains pour une virée au gré des départementales.

 

Alors, au bout d'un an, quand on aime la photo, il y a la traduction sur la "pellicule" de certains de ces moments.

 

Des photos prises sur la route, quand j'étais sur la route en HD …. mais aussi quand nous nous sommes rencontrés ici ou là en ayant parfois fait la route en Twingo, ou lorsqu'une Austin venait à notre  secours !

 

Des photos de harley bien sûr, des photos de concert aussi parce que la musique est  une composante importante de ce qui nous rapproche.

 

Mais encore des photos de petites fleurs ou de belles vaches charolaises parce ce que qui compte c'est de savourer chaque instant de chaque jour. 

 

Des photos 24h/24 parce qu'il n'y a pas d'heure pour en profiter.

 

Des photos sous le soleil ou sous la pluie parce qu'on ne va quand même pas mettre la vie entre parenthèse lorsqu'il pleut.

 

Carpe diem.

 

Joe Bonamassa fait la route avec nous.

 


HD 2012 par Astorswiss

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 21:32

bar-shield-medallion large

Que dire de plus par rapport à l'article d'hier ?

 

Rien probablement sinon que le souvenir le plus important de telles rencontres ce n'est pas d'avoir vu tel ou tel modèle, la combine de Pierre Paul ou Jacques.

 

Faut-il le dire, c'est avant tout le plaisir des rencontres et des retrouvailles.

 

 

Les photos de motos ne sont que la partie émergée de l'iceberg. Ce qui sert à appâter la mémoire plus tard. Mais il est quand même de belles parties émergées d'iceberg ...

 

 

1 : HD Détails2°1

 

 

 

2 : HD Détails2°2

 

 

 

3 : HD Détails2°3

 

 

 

 

4 :  HD Détails2°4

 

 

 

 

5 :   HD Détails2°5

 

 

 

6 :  HD Détails2°6

 

 

7 :  HD Détails2°7

 

8 :  HD Détails2°8

 

 

 

 

9 :   HD Détails2°9

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 20:18

bar-shield-medallion_large.jpg

Une réunion entre copains c'est aussi l'occasion de faire quelques photos, surtout quand les autres dorment encore et que la rosée a bien voulu apporter sa contribution.

 

En camping et compte tenu de l'ambiance de ces évènements ce n'est pas vraiment là que je dors le mieux. Mais là comme ailleurs, le matin est un excellent moment. Là plus qu'ailleurs car en prime les cadrages sont plus faciles car il n'y a pas personne autour des motos.

 

Autre avantage elles sont alors toutes là. Il suffit de suivre l'arrivée du soleil sur les lieux !

 

Alors je tourne comme un tournesol, attentif au déplacement du soleil.

 

Jusqu'à ce que je regarde l'heure et me dise : "Bon, faudrait peut-être y aller il y a 350 kms à faire !".

(sans compter qu'une idée de dernière minute me fera dire "Et si je zappais l'autoroute cette fois" ; çà fera donc un peu plus de 400 kms ...)

 

Une petite série de détails comme j'aime les photographier.

 

1 : Un peu comme un mirage ....DétailsHD1

 

 

2 : DétailsHD2

 

 

 

3 : D'une façon ou d'une autre la pin-up est souvent par là ....DétailsHD3

 

 

 

4 : c'est peut-être l'ambiance de ce moment qui me fait aimer cette 4° ? Sans que cela cause en dehors de l'ambiance. Je ne sais plus dire ...DétailsHD4

 

 

5 : je ne fais pas mien le slogan !DétailsHD5

 

 

 

6 : un peu comme la 4. Parce que j'imagine alors déjà le départ et le coup de gant sur le pare-brise.DétailsHD6

 

7 : "Je ne suis pas un numéro ; je suis un homme libre". Le fameux Prisonnier ....DétailsHD7

 

8 :

DétailsHD8

 

9 : Comme résumé ? DétailsHD9

 

10 : Le soleil arrive. Encore un peu tôt pour bronzer !DétailsHD10

 

 

 

PS : ambiance du matin :

 

MatinGrotte1.jpg

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 18:37

Panneau-Autoroute-Alu-C207PC

Besoin de rouler. Besoin ? Non, envie !

 

Rouler, traverser des paysages, sentir la route, percevoir la journée qui s’écoule, la ressentir.

 

Et les hommes dans tout çà. C’était un « rouler pour se voir ». Donc c’était bien également au menu !

 

Non, là, j’ai envie d’écrire sur ce plaisir d’abattre des kilomètres.

 

750 kms d’autoroute. Pas de petite route au programme de ce jour.

10 kms de rocade avant. 3 rues lyonnaises après. Peanuts. A propos de peanut, pas le Sports’ comme outil mais le RK. Pauses réduites !

 

Il n’y a plus de motard sur les routes donc pas de blabla aux pauses carburant. Juste la machine qui vous dit « servez-vous en super ».

 

Ah, non, une exception sur la fin. Un gusse, pas biker ni même motard, tourne autour de la moto lors de la dernière mini pause. La journée se termine. Je peux parler. Et on se retrouve à parler d’un bouclard dans le beaujolais qui fait de la belle prépa !

 

Solo.

 

7h30. Départ dans la fraîcheur du matin palois. Personne sur l’autoroute.

 

Superbe vue sur les Pyrénées sur la droite. Pas facile en conduisant. Mais il suffit d’imprimer entre deux coups d’œil latéraux.

 

Suffisamment habillé.  Une fois n’est pas coutume. Confortable. Juste du plaisir.

 

Pause carburant. Pause photo des Pyrénées. Pause « et si j’essayais l’IPod en roulant »

 

Re-départ. Au son du blues. Hooker n’ Heat. En fait le bruit du big twin l’emporte encore majoritairement. Avec une telle majorité que j’aimerais bien celle-ci pour un bon candidat de gauche à la Présidentielle !

 

Pause réglage. A donf  le son ! Çà marche l’équilibre se crée : moteur, musique, vent apparent comme on dit dans le monde des voileux. Nickel.

 

Passage d’un « col », tout relatif. Superbe vue sur la plaine embrumée. On rentre dans cette brume. Petite réduction de vitesse. Bonne réduction de température ressentie comme dit Météo France ! Les gants d’hiver n’étaient pas de trop ; j’ai bien fait de les porter. Mais çà reste frisquet au bout des doigts. Demain les poignées chauffantes ? Non, j’écrivais plus haut « ressentir la route » ! Ces sensations de froid font partie intégrante du truc !

 

Quelques kilomètres plus loin, sortie du banc de brouillard. Il commence à faire bon.

 

Les Pyrénées qui s’étaient éloignées refont leur apparition aux abords da Carcassonne. Fromage et dessert. Les remparts à gauche et les sommets enneigés à droite.

 

J’arrive sur la Languedocienne. Davantage de monde mais cela reste très correct.

 

Steve Seasick avait pris la relève de Hooker. Il passe maintenant la main au boss. Born to run. Je me surprends à battre la mesure sur les cale-pieds autoroute.

 

Je serais bien allé casser la croûte au vallon. Mais cela fera juste. Cours de guitare ce soir. Je m’y suis mis trop tard pour pouvoir prendre le temps de sauter une semaine de cours !

 

A propos de casse-croûte, si je veux profiter du calme au restoroute puis du calme sur la route pendant la pause déjeuner il est temps de rechercher un tel temple de la gastronomie… Pas de chipiron au menu. Zut !!

 

12h30 ; c’est reparti. Le soleil n’abandonne pas non plus la partie dans sa lutte contre les quelques nuages qui voudraient s’interposer entre lui et moi. Nous nous soutenons moralement. Il tiendra jusqu’au bout malgré une baisse de forme après Vienne.

 

Vienne. Bientôt rouvrira la Jazz à Vienne. A propos de musique, c’est alors Seal qui a remplacé Springsteen. Ce n’est pas le même registre du tout mais j’aime bien ! Cool sur la route !!

 

« Can you see my vision » : « I have a secret I think you should know ». Enfin …. Ce n’est ni un secret ni quelque chose you-should-know. Juste un plaisir à partager. Le bonheur de rouler, regarder les paysages qui se transforme au fil des kilomètres, croiser des destins, s’imaginer d’où vient cette bagnole surchargée, jusqu’où va la moto en face, se demander pourquoi celui-ci traîne la sienne en remorque, voir cette caisse de djeuns avec les surfs sur le toit, eux-mêmes probablement en train de se remémorer les bons runs faits sur les plans d’eau le long de la Languedocienne, penser au routier étranger qui a encore bien du chemin à faire pour revoir sa famille.

 

Pour ce qui me concerne. Lyon arrive. Je vais pouvoir atterrir avec le cerveau bien régénéré ! Yes !

 

AutoroutePyrennee1

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 22:27

23ème Ardèche Vet's Party les 26-27 & 28 août 2011 Combien ? çà doit faire trois ans que je vais à cette rencontre de fin Août qu'organisent les Vet's.

C'est vraiment une rencontre sympa dans laquelle on a l'impression d'être entre nous. 

Pas d'angélisme déplacé, si j'ose dire. Mais il y a ceux qu'on ne connait pas qu'on sent animés d'un état d'esprit proche du nôtre et ceux qu'on connait !

Ces derniers sont toujours plus nombreux. La 1° année on rentre en se disant "zut j'ai pas eu le temps de discuter avec X". La 2° année, on se dit "Ah, fuck, avec deux demis de moins, j'aurai été moins fatigué et j'aurai pu discuter avec eux, et puisavec  truc-riding et buzz-l'éclair". Et puis on gère cela autrement. On est content de voir tel ou tel. On en salue d'autres sans prendre trop le temps de papoter. Parce qu'on sait de part et d'autre, qu'on est venu avec d'autres potes, qu'on n'a pas trop le temps ce week-end mais qu'importe car on saura trouver d'autres occasions de se retrouver. Et le week-end passe ainsi d'une rencontre à une autre, à géométrie variable. La première rencontre en arrivant ("Ah, super t'es là !), 40 le soir pour un apéro "privé", 4 ou 5 dans le coeur de la nuit pour bâtir de nouveaux projets autour d'une bouteille de Jack, 6 pour un petit déj qui permet d'échanger autrement dans le bourg de Largentière, 2 pour un déjeuner du dimanche midi (ou une douzaine l'an dernier !) avant de se séparer ... jusqu'à la prochaine rencontre.

Et puis la rencontre des Vets et Largentière c'est aussi une très belle région., Et cette superbe lumière du matin sur le camping, alors que les motos sont recouvertes de rosée, qui commence à s'évaporer avec les premiers rayons du soleil.


Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 22:52

Louhans 129

Nous étions en 2011, vers la mi-août.Je roulais vers Lyon depuis Mâcon.

 

Deux heures avant, j’avais fait le trajet inverse. Un vendredi après-midi. Il faisait très chaud. La canicule s’annonçait, du moins c’est ce que disaient les média. Depuis quelques années le mot canicule était revenu à la mode. Depuis un été où un ministre s’était exprimé en chemisette pendant que les anciens passaient un peu plus vite que prévu l’arme à gauche. « Hydratez-vous » qu’ils disaient sur l’autoroute sur les panneaux lumineux. Et aussi « pensez à vos proches ». Ah zut bon dieu mais c’est bien sûr, j’allais oublier !

 

J’étais surpris de ne pas voir plus de moto sur l’autoroute que deux heures plus tôt en montant. Je me souvenais (ou je divaguais sous l’effet de la dite canicule ?)  que vingt ou trente ans plus tôt dans de telles circonstances on voyait des groupes de motards, des béhèmes avec Krauser et longues portées sur les pare cylindres, des japonaises avec quatre pattes visibles et des passagères qui étaient assises à peu près confortablement derrière leur conducteur, des guzzi,  le tout par petits groupes avec les sacs poubelles qui vont bien le cas échéant. Voire même des side-cars DBS et autres Watsonian, attelés tant bien que mal. Enfin bref des motards qui prenaient la route. Et même qu’on se saluait en levant clairement et ostensiblement la main.

 

Donc en ce vendredi j’en étais là de mes pensées lorsqu’une première moto me rattrape … mais elle était sur une remorque ! Et d’ailleurs était-ce vraiment une moto ce truc qui ressemblait à un trail croisé avec une Van-Van.

 

Je continuais à rouler tranquillement calé à 110 en regardant avec amusement les automobilistes partagés entre leurs deux pulsions doubler et respecter les limitations de vitesse. « 132 Km/h,  je vais le gratter, plus que 5Kms et c’est bon ».

 

« Tiens un phare unique dans le rétro, une moto ». Elle allait bientôt me doubler. Content de voir une moto, je saluai, un vieux réflexe. Mais ce n’était qu’un motard mutant. Depuis quelques années ils proliféraient. On les reconnaissait parce qu’ils saluaient en levant la patte. Il se disait que cela venait de virus déposés sur leur moto par la gent canine mais ce devrait être des conneries …

 

Je m’approchai de Lyon et pensai que des milliers de motards manifestaient quelques semaines auparavant suite à des projets de loi visant à leur faire porter un gilet fluo. Une idée d’un gusse qu’on avait élu et qui n’en était alors qu’à son premier quinquennat.  J’avais finalement un peu de mal à m’imaginer comment concilier ces informations. Ces motards n’avaient-ils des motos que pour manifester ?

 

Bientôt je rentrai dans Lyon et croisai plein d’autres mutants. Les trois roues croisés n’étaient plus des sides mais des scoots avec deux roues devant. Des mad max se la jouaient en T Max. Ici et là je croisai des motos qui n’en étaient plus : pas de moteur.  Ou tellement bien cachés sous le plastoc ? Une maladie honteuse en ses temps où l’on faisait semblant de vouloir se préoccuper d’environnement ?

 

J’aurais pu alors me laisser aller à penser que j’étais le dernier survivant. Mais je savais que le lendemain je reprendrai cette autoroute et espérai qu’alors je croiserai des motards.

 

Mais surtout je savais que j’avais le plaisir de voir régulièrement des potos qui roulaient pour se voir, des qui se faisaient des tours de Suisse pour rire, qui faisaient des centaines de bornes et/ou roulaient sous la flotte pour un anniversaire, qui se piquaient au jeu d’un Spring run, qui montaient boire des bières à Bruxelles ou manger des chipirons à Marseille, qui migraient de la méditerranée vers le grand nord chaque hiver, qui roulaient pour voir un bouc ou ne pas voir un renard dans la nuit, dès qui n’avaient pas besoin de rappel pour s’ « hydrater » et encore moins pour penser à leurs proches, des qui savaient que la route était belle parce qu’elles menaient aux autres.

 

Je me disais aussi que çà allait bientôt être les Vets !

 

 

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche