Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 05:58

depardon

Depardon !

Serait-il maintenant avant tout "le photographe qui a fait la photo officielle de Hollande"

 

Je ne sais pas.

 

Depardon pour moi c'est un nom qui est attaché à la photo comme un très grand photographe depuis longtemps, une évidence. Et donc bien autre chose que l'homme d'une photo, fût-elle présidentielle.

 

Comme toute évidence, on ne la questionne pas trop et en allant le voir à l'Institut Lumière hier soir, je me suis aperçu que je ne savais pas grand chose de lui. Mais qu'importe l'Institut Lumière c'est un exemple réussi d'union entre la culture et le plaisir.

 

J'ai donc découvert un sacré cinéaste, le créateur de l'Agence Gamma, Claudine Nougaret sa compagne, productrice, ingénieur du son (une sacré dame aussi !).

 

depardon lyon

 

Mais ce qui est bluffant avant tout, c'est ce qui rayonne de cet homme à peine a-t-il pris la parole !

 

Bien sûr, il y a la passion pour l'image, la photo ou le cinéma. Une technique hyper maîtrisée dont il ne fait pas étalage mais dans laquelle il n'hésite pas à nous entraîner dans la passion de sa réponse, lorsqu'il commente une image. Par exemple celle du président, lorsqu'il explique qu'il a fait la photo au 55 mm mais que compte tenu du boîtier qu'il utilise, l'image est celle d'un 28 mm mais c'est quand même un 55 mm donc la photo ne sera pas déformée : la salle décroche en riant. Avec respect, pour l'homme passionné et passionnant.

 

On commence à avoir un indice lorsqu'on voit un extrait de film dans lequel il commente en voix off sa difficulté à filmer New-York. L'humilité, le doute.

 

Puis dès qu'il intervient, on perçoit de vraies valeurs dans le ton de sa voix, sa présence. On accroche tout de suite.

 

Ensuite viennent les commentaires de lui et Claudine Nougaret. Et le fim Journal de France.

 

Là, cela rayonne de respect et d'intérêt pour l'autre, les autres. Raymond DEPARDON nous parle de ses photos avec sa chambre. On comprend comment Depardon photographie les hommes lorsqu'il semble prendre des photos de maisons ou de paysage sans présence humaine.

 

Je trouve hyper rafraichissant l'image de cet homme au volant de son modeste fourgon aménagé pour aller re-découvrir les français, riche de sa connaissance du monde.

 

De beaux extraits dans ce film : si vous n'avez que 5', regarder à partir de 1h21 les images du désert puis l'audience !

 

En revenant du cinéma hier, je pensais à un gusse qui a survolé la Terre à bord d'un hélico pour nous montrer les plus belles vues de celles-ci. J'ai toujours eu un drôle de sentiment vis-à-vis de cette démarche. Hier j'ai compris pourquoi. Je préfère mille fois les photos au ras des pâquerettes de Depardon. Immergé parmi les siens, la caméra au poing, qu'il suive un mercenaire qui envoie les autres au combat, Françoise Claustre ou une fille dans les rues de Paris avant de s'attarder sur un homme à une table de café qui regarde au loin. Le photographe des anciens qui sont sur leur banc depuis 15 ans. Le cinéaste qui filme le coiffeur de Berck Plage.

 

Quelle leçon ! De photo ? Oui, non, de vie !

 

La bande annonce (mais vous ne résisterez pas à l'envie de voir le film, en fin de cette page !)

 

 

 

Le film. Envoûtant.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Journal de Chrys 24/02/2013 09:57


Oui j'ai vu le film à sa sortie.


Très bien.


 


Si tu n'y es pas encore allé, va vite voir l'expo à l'hôtel de région (Confluence).


Bon dimanche

ASTOR 24/02/2013 13:18



Hello Chrys !


Cette expo me fait penser à celles des Archives (je suppose que tu connais). Même sujet : des expos passionnantes mais à des horaires ....


Trouverai-je un moment un midi de cette semaine ... Loin d'être sûr !


Bon dimanche également !



rosemar 24/02/2013 09:30


Les images du désert : en effet magnifiques ! un univers de poésie et de rêves !


 


Belle journée ASTOR...



ASTOR 24/02/2013 13:16



J'ai eu des rêves de désert à une époque. Cela s'était très estompé. De quoi raviver ces envies !


Bonne journée Rosemar !



Adèle 21/02/2013 21:16


C'est drôle, je suis allée voir cet après-midi l'expo qui lui est consacré au centre régional! Moi aussi son travail m'émeut beaucoup. J'admire l'empathie, la patience et la bienveillance de son
regard. J'ai vu plusieurs de ses films, notamment quelques uns sur le monde paysan, et j'avoue que Journal de France me tente aussi! Avez-vous été voir l'expo? Si non, ça vaut le coup, et puis le
bâtiment du CRIJ est impressionnant!


A bientôt,


Adèle

ASTOR 24/02/2013 13:14



Bonjour Adèle !


Vu le bâtiment en passant mais ne suis jamais rentré. Il paraît que c'est impressionnant.


Pas sûr que je puisse aller voir l'expo. Les horaires sont vraiment difficiles pour ce qui me concerne.


A bientôt Adèle



fatizo 21/02/2013 19:10


On est bien d'accord , je préfère 100 fois le travail de Depardon à cet Athus-Bertrand, ce faux écolo qui se balade en hélico continuellement .


Bonne soirée Astor .

ASTOR 24/02/2013 13:12



Je n'avais plus son nom ent tête quand j'ai rédigé ces lignes mais je vois que tu l'as reconnu


A + Fatizo !



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche