Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 04:30

Je-disparais.jpg

Un décor extraordinaire pour une pièce extraordinaire.

 

Je cite le décor en premier lieu car il est aussi réussi sur le principe que dans sa réalisation et il apporte beaucoup à la pièce. On est tout de suite "ailleurs". Il sert le texte en matérialisant des "décalages". Et ses évolutions viennent à chaque fois ainsi nous donner un élément supplémentaire pour "capter" la pièce.

 

Beaucoup de guillemets dans mon texte car ne possédant pas plus le vocabulaire technique pour parler théatre que pour parler danse je suis encore plus démuni pour évoquer une telle pièce !

 

Est-ce pertinent de dire que cela m'a fait penser à cette oeuvre de Beckett "Oh les beaux jours" vu dans ce même TNP dans sa livrée précédente (le TNP, pas les beaux jours !) ? Mais cela me fait également penser à "En attendant Godot".

 

Ceci étant j'ai été captivé dès la première minute et jusque la dernière (un peu moins toutefois dans le dernier volet que j'ai trouvé moins convaincant).

 

Annie Mercier tient particulièrement bien le rôle mais son amie est au niveau ! (peut-être pas bien réveillé ce matin mais je ne parviens pas à identifier cette actrice ; désolé).

 

La pièce aborde des sujets forts mais pour autant une touche d'humour est présente ici ou là, sans dénoter.

 

Une très bonne soirée ! De celle qui vous reste dans la tête un moment par le doute qu'elle a semé. J'aime lorsque la proposition artistique est dans ce registre : un monde accessible mais pas limpide pour autant. On se repasse le film régulièrement pendant quelques temps pour revenir à cette réflexion .... C'est le cas au moins au lendemain de cette découverte !

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bibou 10/05/2012 21:16


Bonsoir Astor,


Dans ton article tu t'excuses de ne pas te souvenir du nom de l'autre comédienne,


 


Annie Mercier tient particulièrement bien le rôle mais son amie est au niveau ! (peut-être pas bien réveillé ce matin mais je ne parviens pas à identifier cette actrice ;
désolé).


donc je te mets la distribution pour t'y aider, enfin peut-être :))


Très bonne soirée.

ASTOR 11/05/2012 06:22



All right ! De mémoire je crois que j'avais eu du mal à la reconnaître malgré une telle recherche et j'avais préféré m'abstenir !


Merci de ta recherche.



Bibou 10/05/2012 09:16


Re, re,


A l'instant je repense aussi à "Fin de partie", par contre je n'rai pas vu "Oh les beaux jours", grosse lacune...


Ceci devrait t'intéresser :






UbuWeb, roi de l'avant-garde sur la Toile









Depuis son lancement en 1996, le site UbuWeb est rapidement devenu une référence unique en matière d'avant-garde artistique. Son créateur, Kenneth Goldsmith (Joël Vacheron/Vibrations), universitaire new-yorkais,
n'a qu'un seul credo : "Les droits d'auteur ? on s'en fout !" Car ici tout est gratuit, et souvent rare. Une fascinante caverne de petits trésors étranges, consignant des sons,
textes et vidéos sur toutes les avant-gardes occidentales des XIXe et XXe siècles. D'un court-métrage obscur du réalisateur Kenneth Anger au premier numéro de Der Dada en passant
par des lectures de Burroughs, des archives audio de Charles Bukowski et autres correspondances de Samuel Beckett... Une mine inépuisable.




ASTOR 11/05/2012 06:21



Effectivement impressionnant !! La page est "marquée" comme dit Firefox. Je pourrai retourner parcourir cette caverne d'Ali Baba culturelle ! Merci.


"Oh les beaux jours". Une lacune si on l'a pas vu, probablement pas mais une très belle pièce, oui !


A +



Bibou 10/05/2012 06:50


Re,


Peut-être arriveras-tu à identifier "Mon amie" avec la distribution :


Avec Irina Dalle, Alain Libolt, Pauline Lorillard, Annie Mercier, Luce Mouchel…

ASTOR 10/05/2012 20:58


J'avoue que je ne comprends pas ?!?


Bibou 10/05/2012 06:42


Coucou Astor,


Tout comme toi, tout de suite à la pièce "en attendant Godot", une merveille.


Et ta pièce semble d'une même "tonneau", une belle "cuvée".


Pourquoi parle-t-elle "vin" ? Va savoir ?


Je file voir l'autre billet.

ASTOR 10/05/2012 20:55


Je crois que c'est avec "En attendant Godot" que j'ai découvert ce type de littérature. Le titre est tellement connu que la curiosité aidant, je me suis jeté à l'eau. Et j'y suis encore !


Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche