Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 04:34

L'emploi du temps se compliquait en 2010 mais quand on aime on se débrouille toujours !!

2001 : Ecosse ? Pyrénées ? Des destinations à l'esprit aujourd'hui ... mais le vent peut encore tourner !!

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 21:52
Domp 045Un peu de neige suffit même à une altitude moyenne à créer de superbes paysages.
Surtout lorsque la brume s'en mêle et que les vallons se remplissent de celle-ci.
Alors, vue de dessus, ce sont bien sûr des vues extraordinaires qui se composent et transforment le moindre vallon en quelque chose qui ressemble au paradis.
A chaque centaine de mètres, une vue différente.
A chaque minute, des formes renouvelées.
Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 18:03

Toile Bresson 2 

Une découverte en parcourant un journal et plus précisément l'une des chroniques si instructives d'Olivier CENA.

 

Bluffé par ces toiles très fortes et très belles à la fois. Etonnantes par le côté à la fois classique et moderne.

 

Et comme d'autres toiles avant, surpris par le mélange de beauté et de violence. Envie d'en savoir plus ? La vidéo ci-après est bien "sympa". 

 

Pour ma part, une vraie impatience de voir ses toiles ici ou là à l'occasion !

 


Guillaume Bresson: peintre-historien du présent
envoyé par Mediapart. - Films courts et animations.

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 13:29

looking for eric 1J'aime bien le personnage depuis un certain temps (et cela n'a rien à voir avec le foot!). Je crois que le déclic a été cette fameuse déclaration : « Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est parce qu'elles pensent que des sardines seront jetées à la mer »,

 

Ensuite il y a eu "Looking for Eric" de Ken Loach, coproduit par Cantona : superbe !

 

Et là cette idée qui me plaît bien : retirer son fric des banques pour faire périr ce système par où il nous tient. Simple ! Efficace ? Je m'en fiche. J'aime l'idée parce qu'elle pose le problème au bon niveau, celui du système, alors que la grève des retraites était complètement à côté de la plaque ! Evidemment, ce système des retraites ne peut plus tenir tel quel sans changer ce qu'il y a autour.

 

Mais comment pouvait-on s'engager résolument dans ce mouvement alors qu'on tolère, par exemple, tous les jours de croiser des hommes et des femmes qui ont passé la nuit sur le trottoir. Bientôt reviendra cette superbe phrase sur les panneaux de la ville "Si vous voyez un SDF en péril (NDLR : sous-entendu parce qu'il fait froid), appelez le numéro trucmuche". Ce qui sous-entend que la situation de SDF quand la température ne descend pas en dessous de zéro n'est pas une situation de péril !!

 

S'engager dans le mouvement des retraites était trop ou pas assez !

 

Alors, là, oui, Eric va peut-être semer quelque chose qui grandira, fera écho à telle autre déclaration et contribuera à nous sortir de cette impasse !  Comme cet homme qui se reprend en main, saurons-nous nous reprendre en main .......

 

looking for eric 2

Repost 0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 05:31

gotan-project-cloeA tout seigneur, tout honneur, c'est bien une photo de bandonéon qui doit illustrer ces lignes !

 

Même si en recherchant une photo de Gotan Project on retrouve surtout la photos des trois fondateurs ... qui soignent d'ailleurs très bien leur image. Mais cela fait aussi partie de ce que j'aime dans ce groupe. La projection d'une certaine esthétique.

 

J'adore ce groupe. Même s'il manque un peu de chaleur et d'expression de sincérité. Le soin apporté à l'image nuit peut-être un peu à cette dimension humaine de l'artiste.

 

Je ne connaissais pas le Radiant par contre ... et cela n'a pas été le coup de foudre pour cette salle. Si trouver le Toboggan à Décines n'est guère plus réjouissant, au moins y est-on bien lorsqu'on y est. Arrivée au Radiant de nuit et sous la pluie certes, on commence à attendre à l'extérieur sous la pluie pour faire la queue pour la fouille d'entrée. Puis arrivée une heure avant (prudents quand on ne connait pas ...!!), on espérait boire un pot au bar puisque le site en parlait. Que dalle. Fermé. On rentre donc dans la salle. Univers toujours aussi charmant avec les vigiles pas vraiment souriants en guise d'accueil. Bon, on donnera un jour une seconde chance à cette salle mais pas une troisième, hein ...!

 

Donc arrivés une heure avant et ayant choisi une place en fosse on se cale carrèment contre la barrière qui sépare de la scène tels des groupies !

 

Le son étant d'un volume raisonnable, ce fut plutôt une bonne expérience. Surtout lorsqu'il s'est avéré que la charmante chanteuse qui a cette superbe voix était positionnée juste en face !

 

Quant au concert lui-même, excellent ! Même si les trois fondateurs ont une piètre présence sur scène, l'ensemble est très sympa. J'ai déjà parlé de la chanteuse ...Le joueur de bandonéon a l'attitude qui va bien. Un pianiste qui en veut, même si le style très formaté du concert lui laisse peu de place pour s'exprimer. Un peu le même sentiment pour la violoniste. 

 

Gotan Project c'est quand même du paradoxe !

- des gusses qui ont l'air intéressants en interview, qui ont l'air d'y croire ... tout en paraissant hyper soucieux de construire avant tout l'image qui va marcher et qui ne doit avoir aucun accroc.

- à la base un vrai paradoxe musical, ce mélange de tango et de musique électronique ! Au cours du concert, alors que l'un des musicos "scratchait", c'est comme cela que l'on dit ?, le voisin dans la salle disait avec amusement "j'aurais dû venir avec mon gône, il aurait aimé" !!

- des mecs qui visiblement misent sur la scène et qui jouent vraiment a minima sur scène

- un côté froid et des vidéos qui sont quand même "touchantes"

 

Alors on pourrait ainsi les énumérer et penser finalement que c'est hyper commercial et sans âme. Mais j'aime beaucoup et je préfère leur conserver le bénéfice du doute et voir plutôt dans les défauts pré-cités des maladresses.

 

Mettez un peu de chaleur dans tout cela, Messieurs de Gotan Project, faîtes une part plus belle à votre chanteuse et vos autres musiciens (éviter par exemple de ne revenir qu'à trois pour l'ultime salut final ....) mais ne changez pas trop et continuez à nous ravir esthétiquement et musicalement.

 

La revancha del tango !!!

Repost 0
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 04:35

eddy

Un peu comme pour Johnny (Hallyday, bien sûr), je suis allé voir Eddy sans être vraiment fan a priori.

 

Davantage l'envie d'aller saluer quelqu'un que j'ai de fait écouté pendant des années car inévitable, chanté les chansons plus d'une fois car incontournables.

 

Mais, quand j'écris cela ce n'est pas péjoratif.  Ces types ont su faire partie de notre vie si j'ose dire. Un peu excessif certes mais il y a quelque chose de cela.

 

Dans les deux cas j'ai l'impression aussi de percevoir une certaine sincérité, un certain engagement dans la durée et çà j'aime.

 

Pour ces deux concerts évidemment j'ai tenu à les voir "de près", au sens de "saluer autrement que par des applaudissements calé dans un fauteuil au rang Y d'où l'on devine vaguement qu'un gusse gesticule sur scène". Non, être dans la fosse et percevoir l'artiste.

 

Quand Johnny interprète "Et maintenant que vais-je faire" de Bécaud en fin de concert :

- 1 : on se dit que décidément il y a quand même du talent chez tous ces gusses

- 2 : on ne peut pas s'empêcher de penser à ce qui doit dérouler dans sa tête au moment où il interprète cela

 

Quand Eddy tourne les talons une dernière fois en ayant chanté "je vous ferai pas le coup du come back" (ou quelque chose comme cela), pareil ...

 

Bon, mais tout çà c'est de l'hommage. Ai-je passé une bonne soirée ? Yes, Mister Eddy c'était vraiment très bien. Merci pour les cuivres, merci pour la scène, bien comme il faut. Un concert vraiment sympa.

 

(et s'il vous prenait l'envie de revenir, pour une tournée intimiste dans des petites salles, juste pour le plaisir, on vous en voudrait pas !)

 

Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 04:10

 

 

 

 

Revoilà une saison que j'affectionne depuis que je suis à Lyon : l'automne !

 

Revient la période de la petite virée moto-photo dominicale qui vous rafraîchit les idées.

 

Les Monts du Lyonnais redeviennent un très beau domaine pour la promenade type, le petit truc prévu pour durer une demi-heure et dont on revient deux heures et demies après.

On part en tout début d'aprem.

"Chérie, t'as bien la situation en main ?" Comprendre "Tu as bien assimilé le mode d'emploi de la nouvelle machine à laver ?"

"Le road-king me manque. Je vais faire une petite virée dans les monts du Lyonnais. Vite fait. Suis là dans une petite heure".

Lequel d'entre nous y croit ? Personne !!

 

Bon ! Toujours est-il que l'automne sur ces petites routes est chouette. Y a plus personne. Pas de risque de voir une bombe roulante débarouler à pleine allure et vous passer à côté à 20 cm. Yzeron est calme, sans le traditionnel rassemblement de café-racer aux yeux bridés. Seul le bruit de ceux qui ne chassent pas avec un appareil photo vient troubler, peu, la quiétude de cette belle région.

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 05:37

Gilbert et GeorgesEn visite dans une ville étrangère, Prague, envie d'art contemporain, Internet : "Gilbert et Georges au DOX" ! Impec. J'avais loupé une expo des artistes en question il y a quelques années.

 

Site de DOX : "....presenting six works from the period between 1972 and 1992..."

 

On lit parfois sans lire ....

 

On va dans ce musée : très grand ... et sans beaucoup de flux de personnes. On s'acquitte des entrées. On reçoit un plan (on comprendra pourquoi ensuite).

 

Et go pour voir l'expo en question.

 

Ben c'était bien six oeuvres et pas une de plus !!!

 

Alors quoi ?

 

Bien on les regarde ces six oeuvres. Là où dans une grande retrospective on passe en se disant ou en pensant sans se le dire "faut tout voir", on prend le temps de regarder. Et finalement je ne regrette pas qu'il n'y ait eu que six oeuvres et visiterait autrement certaines expos à l'avenir.

 

Cela m'a rappelé l'expérience en arrivant dans notre grande  ville d'adoption et visitant pour la première fois son musée des Beaux Arts. Pour la première fois, on pouvait se dire "Je prends le temps de regarder les oeuvres que j'ai envie de regarder aujourd'hui et .... je verrai les autres un autre jour". Apprenons à ne pas consommer en quantité dans les musées !!

 

Revenons au DOX. Du coup on s'est perdu (pour de vrai d'ailleurs !) dans ce qui semble à une ancienne usine et on a visité une autre expo très bien : EDEN. La vision du futur qu'avaient les tchèques dans les années 50 (sur le plan visuel pas très différente de la nôtre). Très intéressante et "amusant" de revoir cette esthètique du futur lorsqu'on imaginait qu'en 2000 on volerait dans les rues avec un mini hélico dans le sac à dos ! 

 

Expo DOX

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 18:17

La médaillePas lu le livre. Peut-être bien. S'il est bien écrit. Car l'idée est sympa. Cette idée de discours d'ouvriers le jour de la remise de leur médaille du travail, discours pas volontairement critiques mais terribles en fait pour le patronat industriel (et au delà pour nos sociétés bien sûr).

 

"Amusant", faute de trouver un terme plus approprié, d'aller voir cette pièce alors que le métro est bouclé dans la presqu'île lyonnaise pour cause de manif anti-retraites ! Pour aller au théatre ce soir là en effet longue marche, si j'ose dire!, pour cause de métro bloqué par les forces de l'ordre pour juguler les manifestations. Voir la pièce en se remémorant l'hélico en stand by au desssus de la rue de la Ré donne une drôle de sensation. Un peu la même que celle que je ressentais quelques dizaines de minutes plus tôt en marchant et en repensant que dans cette ville, dans ces rues, aujourd'hui "en proie aux casseurs" se tenaient les révoltes des canuts. Les "casseurs" sont aujourd'hui dans la belle rue de la Ré créée pour permettre aux troupes de se propulser dans la presqu'île pour mater les rébellions et ce soir avec des croix-roussiens et autres de Lyon nous regardons cette pièce sur le monde ouvrier, dont je viens. Télescopages ....

 

Alors à côte de ces évènements et de cette histoire la pièce "La médaille" fait un peu triste figure. Pas enchanté par cette pièce. Un vrai bon moment ... mais rien d'inoubliable. Il manque quelques chose dans cette pièce où se succède des monologues sans interaction entre les acteurs. Pas assez drôle ou pas assez triste. A mon sens pas traitée de façon assez dramatique.

 

Sympa mais peut mieux faire ! 

 

 

Repost 0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 07:59

FREY AMOURJ'ai probablement mis la barre trop haut !

 

J'ai découvert Beckett avec "Oh les beaux jours" au TNP il y a quelques années. Une révélation. Un choc serait à peine trop fort !

 

Lu "En attendant Godot" ensuite. La magie a continué à opérer. J'aimais ce monde, cet univers. Le nôtre d'ailleurs !

 

Puis ce fut "Fin de partie" (au Théatre de la Croix Rousse aussi me semble-t-il). Une superbe mise en scène. Un décor minimaliste qui allait très bien.

 

Alors en arrivant à la Croix Rousse l'autre soir je devais avoir des attentes trop fortes et peut-être en décalage avec cette pièce.

 

J'ai passé un très bon moment, souri et ri, admiré la performance de Sami Frey, retrouvé bien sûr quelque chose du Beckett que j'avais "rencontré" préalablement .... mais je n'en garderai pas le même souvenir que des autres pièces.

 

(le salut glacial de Sami Frey en fin de spectacle n'a pas contribué non plus à garder un excellent souvenir de la soirée ...)    

Repost 0

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche