Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 23:07

maman-et-moi-et-les-hommes-615.jpg Nous avions vu il y a quelques semaines au TNP "Je disparais".

 

Dès lors, voyant qu'une autre pièce d'Arne Lygre était visible aux Ateliers, pas d'hésitation !

 

De très bons acteurs Hélène Babu, Constance Larrieu et Adrien Michaux, jouaient à eux trois les différentes générations de mère, fille et mari/père.

 

Car c'est là une très belle performance de l'auteur : l'histoire se déroule sur une soixantaine d'années et sur plusieurs générations. Tout cela s'enchaîne merveilleusement bien.

 

Si la dernière scène est un peu longuette et de moindre intensité, c'est le seul point un peu à regretter de cette pièce.

 

Ensuite on aimera ou non ce qu'elle raconte : des générations d'ennui, de lutte pour échapper à son destin, d'égoïsmes parfois, d'éternel recommencement des difficultés de la vie.

 

Si l'humour n'est pas absent cela reste une pièce assez peu optimiste ...

 

Sans être du niveau de "Je disparais" du TNP (les moyens du TNP et cette dernière scène qui peut ternir l'image finale qu'on garde de la pièce), "Maman et moi et les hommes" est une belle pièce et me conduira à revoir une prochaine proposition de cet auteur (ou m'amènera à le lire).

 

Une saison prochaine ? Je vois que c'est déjà la période de la présentation de la saison 2012/2013 !!!!

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:42

appel-a-temoinLongtemps j'ai recherché à prendre des photos sans touriste, passant etc, cet intrus étant réputé gâcher le paysage, la vue, l'ambiance, enfin bref, ma photo !

 

Par ailleurs j'admirais les photos de rue des grands photographes, mettant en scène chacun d'entre nous (pas toujours de façon posée même s'il est des clichés célèbres de moments pas si volés que cela !).

 

Et puis un jour, un déclic, et si je modifiais ma façon de photographier !

 

Si le passant n'était pas l'intrus mais le témoin.

 

Témoin d'une ambiance.

 

Témoin du bonheur d'être là, témoin d'une façon d'être ou de faire. Parfois mon double parfois celui que je critique.

 

Témoin d'une pratique qu'on aime ou qu'on rejette voire outil de l'autodérision.

 

Témoin souvent de l'instant présent, celui qu'il faut savourer.

 

Un jour saurais-je le photographier sans lui "voler" son image ...

 

Rome254

 

Rome255

 

Rome258

 

 

Rome283

 

Rome286

 

Rome287

 

Rome288

 

 

Rome9

 

Rome48

 

Rome388

 

Rome545

 

Rome590

 

Rome67

Repost 0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 00:45

Pau CarteIl paraît que cela fait 30 calories. Voilà pour les gourmands qui se sont retrouvés ici en quête de saveurs chocolatées !

 

En fait le qualificatif, pluriel de surcroît, se retrouve en titre pour évoquer en guise de pyrénéens, des souvenirs, des moments.

 

Un week-end du premier Mai effectivement riche de ce point de vue.

 

Bien sûr le plaisir de revoir les potes et de faire la connaissance d'autres (çà doit avoir un côté Maxime et Maison bleue çà, je le "crains" !)

 

La petite galère mécanique juste là pour enrichir les dits souvenirs mais aussi le concessionnaire de la marque. Arrrggghhh, ma cassette !

 

La découverte de la garbure béarnaise. Soupe très agréable en ces périodes parfois très ... humides !

 

Et l'occasion de faire encore un paquet de photos !

 

Une belle région, disais-je. La suite en images !

 

Et en musique : Hey Joe parce que je le bosse en ce moment, Steve Seasick et Seal parce que j'écoutais cela en roulant.

 

 


Pau Avril 2012 par Astorswiss

Repost 0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 18:37

Panneau-Autoroute-Alu-C207PC

Besoin de rouler. Besoin ? Non, envie !

 

Rouler, traverser des paysages, sentir la route, percevoir la journée qui s’écoule, la ressentir.

 

Et les hommes dans tout çà. C’était un « rouler pour se voir ». Donc c’était bien également au menu !

 

Non, là, j’ai envie d’écrire sur ce plaisir d’abattre des kilomètres.

 

750 kms d’autoroute. Pas de petite route au programme de ce jour.

10 kms de rocade avant. 3 rues lyonnaises après. Peanuts. A propos de peanut, pas le Sports’ comme outil mais le RK. Pauses réduites !

 

Il n’y a plus de motard sur les routes donc pas de blabla aux pauses carburant. Juste la machine qui vous dit « servez-vous en super ».

 

Ah, non, une exception sur la fin. Un gusse, pas biker ni même motard, tourne autour de la moto lors de la dernière mini pause. La journée se termine. Je peux parler. Et on se retrouve à parler d’un bouclard dans le beaujolais qui fait de la belle prépa !

 

Solo.

 

7h30. Départ dans la fraîcheur du matin palois. Personne sur l’autoroute.

 

Superbe vue sur les Pyrénées sur la droite. Pas facile en conduisant. Mais il suffit d’imprimer entre deux coups d’œil latéraux.

 

Suffisamment habillé.  Une fois n’est pas coutume. Confortable. Juste du plaisir.

 

Pause carburant. Pause photo des Pyrénées. Pause « et si j’essayais l’IPod en roulant »

 

Re-départ. Au son du blues. Hooker n’ Heat. En fait le bruit du big twin l’emporte encore majoritairement. Avec une telle majorité que j’aimerais bien celle-ci pour un bon candidat de gauche à la Présidentielle !

 

Pause réglage. A donf  le son ! Çà marche l’équilibre se crée : moteur, musique, vent apparent comme on dit dans le monde des voileux. Nickel.

 

Passage d’un « col », tout relatif. Superbe vue sur la plaine embrumée. On rentre dans cette brume. Petite réduction de vitesse. Bonne réduction de température ressentie comme dit Météo France ! Les gants d’hiver n’étaient pas de trop ; j’ai bien fait de les porter. Mais çà reste frisquet au bout des doigts. Demain les poignées chauffantes ? Non, j’écrivais plus haut « ressentir la route » ! Ces sensations de froid font partie intégrante du truc !

 

Quelques kilomètres plus loin, sortie du banc de brouillard. Il commence à faire bon.

 

Les Pyrénées qui s’étaient éloignées refont leur apparition aux abords da Carcassonne. Fromage et dessert. Les remparts à gauche et les sommets enneigés à droite.

 

J’arrive sur la Languedocienne. Davantage de monde mais cela reste très correct.

 

Steve Seasick avait pris la relève de Hooker. Il passe maintenant la main au boss. Born to run. Je me surprends à battre la mesure sur les cale-pieds autoroute.

 

Je serais bien allé casser la croûte au vallon. Mais cela fera juste. Cours de guitare ce soir. Je m’y suis mis trop tard pour pouvoir prendre le temps de sauter une semaine de cours !

 

A propos de casse-croûte, si je veux profiter du calme au restoroute puis du calme sur la route pendant la pause déjeuner il est temps de rechercher un tel temple de la gastronomie… Pas de chipiron au menu. Zut !!

 

12h30 ; c’est reparti. Le soleil n’abandonne pas non plus la partie dans sa lutte contre les quelques nuages qui voudraient s’interposer entre lui et moi. Nous nous soutenons moralement. Il tiendra jusqu’au bout malgré une baisse de forme après Vienne.

 

Vienne. Bientôt rouvrira la Jazz à Vienne. A propos de musique, c’est alors Seal qui a remplacé Springsteen. Ce n’est pas le même registre du tout mais j’aime bien ! Cool sur la route !!

 

« Can you see my vision » : « I have a secret I think you should know ». Enfin …. Ce n’est ni un secret ni quelque chose you-should-know. Juste un plaisir à partager. Le bonheur de rouler, regarder les paysages qui se transforme au fil des kilomètres, croiser des destins, s’imaginer d’où vient cette bagnole surchargée, jusqu’où va la moto en face, se demander pourquoi celui-ci traîne la sienne en remorque, voir cette caisse de djeuns avec les surfs sur le toit, eux-mêmes probablement en train de se remémorer les bons runs faits sur les plans d’eau le long de la Languedocienne, penser au routier étranger qui a encore bien du chemin à faire pour revoir sa famille.

 

Pour ce qui me concerne. Lyon arrive. Je vais pouvoir atterrir avec le cerveau bien régénéré ! Yes !

 

AutoroutePyrennee1

Repost 0
Published by ASTOR - dans HD only
commenter cet article
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 22:41

escher-mc-relativity-74000063.jpg

Est-ce que ces escaliers vous ont fasciné comme ils m'ont fasciné  ?

 

Je l'espère !

 

Vous en saurez plus par exemple ici là où je t'emmènerai

(un blog qui m'a paru sympa mais je n'ai pris le temps encore de m'y promener ; je ne garantis pas tout le contenu !)

 

Une idée en appelle une autre. J'adore le ruban de Moebius :

le ruban sur Wikipedia

Je trouve cela carrément magique ce ruban que l'on peut fabriquer très facilement chez soi. Et on se retrouve avec une curiosité topologique à la maison. Un bout de papier qui n'a qu'une face !!! Vous commencez à écrire un trait. Vous poursuivez dans l'axe du ruban et cela vous ramène au point de départ. N'est-ce pas génial !!

 

J'avais découvert cela bien jeune sur un bouquin pour le plaisir des maths. Il abordait ce sujet de la topologie. Là d'ailleurs j'avais compris que nous avions le cerveau un peu rétréci par notre monde du quotidien et un peu de mal à sortir de cette géométrie simple. Cela a été "ma" façon de me dire qu'après çà, comment espérer s'imaginer notre univers en expansion .... dans quelle contenant !!!

 

Pourquoi je pense à cela ce soir ? Parce que j'ai fumé la moquette de Fatizo ? Que nenni. Mais parce que je viens de terminer le traitement de ma série romaine et dans les toutes dernières figurait ce cliché pris au Vatican. Quelque chose comme une spirale 3D. Bravo l'archi, bravo les maçons !!

 

EscalierVaticanl1

 

Mais peut-être espériez-vous écouter Piaf en arrivant ici ? Pour évitons toute déception ... "c'est cadeau" !

 

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 22:01

c beau une ville la nuit.... comme le rappelait Mary Blue il y a quelques jours en commentant les photos de l'arc en ciel en campagne.

 

Je commence à voir le bout du "traitement" des photos romaines.

 

 

Celle-ci méritait bien un passage en noir et blanc, n'est-ce pas JC ?RomeNuitNBl1

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 05:49

sens dessus dessousCertes on pourrait dire cela de notre beau monde.

 

Tel n'est pas mon propos ici.

 

Récemment nous visitions le Vatican (j'y reviendrais, un grand moment ...). Il y a THE Chapelle Sixtine mais il y a aussi une très belle galerie des cartes.

 

De très grandes cartes anciennes sont représentées sur les murs de la dite galerie des cartes (on pouvait s'y attendre, me direz-vous ! juste !).

 

Bien sûr (?) on commence à y chercher ce que l'on connait de ce monde, son petit monde à soi.

 

Cartes Vaticanl1

 

 

On a l'oeil attiré par de drôles de vaisseaux et leurs marins sans ciré Guy Cotten ni veste high tech. Là c'est du 100% respirant !

 

 

Cartes Vaticanl4

 

Et on arrive ainsi en Corse

 

Cartes Vaticanl3

 

Mais là on commence à se sentir un peu .... déboussolé ! 

"Ils ne se seraient pas trompé de carte, les peintres du Vatican. Z'ont encore abusé du Chianti".

Et puis il faut se rendre à l'évidence. Bonifacio est en haut de la Corse ... elle-même représentée le Sud en haut !

 

D'ailleurs quand l'oeil descend en bas de la carte on retrouve bien Bastia. Ouf !!

 

Cartes Vaticanl2

 

Alors on réalise que ce n'est qu'une convention de plus.

Ce qui nous paraît naturel ne l'est pas toujours autant que cela !

 

Google, notre ami, nous montre que cette convention en a irrité quelques uns qui était un peu las d'être en bas de la carte. Symboliquement cette position ne leur plaisait guère et ils ont décidé de voir le monde autrement.

 

mcarthur-upside-down-copie-1.jpg

 

De quand date la convention "Nord en haut", pourquoi ? C'est tentant de re-demander à l'ami Google mais c'est là où je me méfie des réponses rapidement trouvée sur Internet, je n'en reproduirai donc pas ici. Sauf si je prenais le temps un de ces jours de creuser ce sujet ...

 

Terminons avec l'examen d'une hypothèse : si les Marseillais prenait la place des Lillois dans notre représentation de la France ...

 

 

france.jpg

 

 

 

PS : of course le dessin sens-dessus dessous, la carte upside down et la carte de France, avant renversement !, ont été "empruntés" sur des sites ici ou là. Merci aux généreux donateurs.

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 21:56

 

Dessin Charolais

"Dis, c'est comment le ciel du Charolais quand il y a des averses un soir d'Avril ?"

 

"L'herbe prend une autre couleur.

 

La lumière joue avec le paysage.

 

Un coup de projecteur sur un pré, qui repart rapidement dans l'ombre au profit d'un arbre en fleur.

 

Au loin les collines essaient toutes les nuances de gris.

 

Le ciel bleu revient progressivement.

 

Le paysage se nappe d'une sorte de brume

 

Puis les couleurs resplendissent."

 

DompAversesl1

 

DompAversesl11

 

DompAversesl14

 

 

DompAversesl17

 

 

DompAversesl19

 

DompAversesl2

 

DompAversesl25

 

DompAversesl6

 

 

DompAversesl27

 

A plus sur ces routes !

 

 

DompAversesl8

Repost 0
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 20:36

arc-en-ciel1

Il y aurait un trésor au pied de l'arc en ciel.

 

Une très belle météo pour observer une belle lumière dans la campagne donc, même si le but de la sortie est la supérette du bourg voisin, il n'est pas vraiment question de partir sans l'appareil photo ....

 

Le panier n'est plus vide. L'appareil photo non plus mais pas de réelle bonne pioche pour le moment.

 

Détour par un vide-greniers. Un livre et deux fauteuils plus loin, départ. 

 

Passage sur la colline voisine, un appel téléphonique. On se gare. De belles lumières. Quelques dizaines de photos (pas facile d'attraper les tâches de lumière qui galopent sur les reliefs alentour !).

 

Les nuages s'en vont. Plus rien à capter.

 

Quelques virages plus loin, freinage d'urgence ! La question se pose alors, évidente :

 

Le trésor est-il au pied gauche de l'arc-en-ciel ?

 

Arc en ciel1

 

Ou le trésor est-il au pied droit de l'arc-en-ciel ?

 

Arc en ciel5

 

Mais le trésor de cette histoire c'est un peu celui du laboureur, non ? Le trésor n'est-ce pas ce paysage ...

 

Arc en ciel4

 

Question subsidiaire : quand il y a deux arcs-en-ciel, combien y-a-t-il de trésors ?

 

Arc en ciel3

Repost 0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 00:16

caracalla

Evidemment lorsqu'on visite un site, un musée, une expo, a priori c'est au premier degré.

 

Formulé autrement et pour cet exemple, on recompose mentalement le bâtiment, on essaie de s'imaginer les thermes en service, les romains y déambulant.

 

Quelques 1600 romains, excusez du peu, se rencontrant dans ce mix de bains publics et de center parc, çà fait du monde !

 

Donc on erre, on demande pardon au gusse qui sort des bains, on est content de croiser Giacomo, on prend des nouvelles d'Enzo, on aperçoit Roberto qui lui apporte ses palmes, etc

 

Et puis  un moment il arrive qu'on décroche (ou raccroche ?). L'oeil est capté par un jeu d'ombres. On ne voit plus les ruines mais une sorte de méga sculpture contemporaine. On regarde ces ombres qui s'allongent dans le soir romain. Les fenêtres ouvertes sur le parc environnant. Les découpes de ciel bleu.

Le temps et les intempéries ont transformé les ruines en autre chose, agréable à parcourir pour ce qu'il est aujourd'hui.

 

Fort de ces images en tête, on fera marcher l'imagination et on parcourera le guide demain, on regardera Wikipédia au retour. Pour le moment Carpe Diem  et ouvrons les mirettes !

 

 

 

 

Comme l'avait indiqué Tspure, on peut aussi voir  une autre vue des Thermes chez MareNostrum

Repost 0

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche