Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 07:24

Tenue-sanitaire.jpg

Hier sous le centre d'échanges de Perrache on se serait cru aux abords de Fukushima.

 

Sur le site du progrès de Lyon vous verrez quelques

photos et deux mots d'explication mais rien d'extraordinaire ce ne sont que quelques familles qu'on expulse de leur squat.

 

Alors, là où vivez ces hommes, ces femmes, ces enfants, les salariés des entreprises de nettoyage arrivent, recouverts d'une combinaison, avec une coiffe et respirant derrière un masque. Ils viennent pour remettre le lieu conforme à nos standards.

 

Car les Roms ne sont probablement pas construits comme nous.

 

Je suis passé régulièrement à cet endroit depuis l'installation de ce squat où les familles se préservaient de notre regard derrière des barrières vauban recouvertes de couvertures. Il faut croire qu'ils ont un organisme différent, plus résistant et que ces enfants pouvaient rester sans problème là où nous jugeons nécessaire de nous protéger comme lorsqu'on approche d'une centrale contaminée.

 

Je n'habituerai probablement jamais à ce spectacle.

 

Ou alors c'est une rechute parce qu'à Paris, entre l'hôtel après le concert du Boss et la gare de Lyon, j'avais été exposé à la vue de familles avec les poussettes canne, qui avaient dormi en s'abritant partiellement dans les cabines téléphoniques du boulevard Richard Lenoir.

 

On finira bien par s'habituer ....

 

Mais avant, un jour, d'autres décideront peut-être de nettoyer pendant que les familles sont là, au Karcher ....

 

Une forme de course contre la montre : sortir par le haut en sachant gérer cela dignement, ou sortir par le bas ....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. HATEM 12/07/2012 23:05


Bonsoir AStor,


La vue de la misère à Paris ne m'a jamais laissé indifférent, même si je ne sais quoi faire... J'ai toute une collection de photos de cette misère de nos rues !

ASTOR 13/07/2012 06:12



Pas facile comme thème en photo : je ne sais pas faire ce genre de clichés.


C'est le paradoxe : quoi faire ? En fait je n'ai que deux idées contributrices : voter en ce sens et ne pas soustraire à l'impôt quand on la chance d'en payer. Je ne vois en effet de solution
qu'au niveau état(s).


Bonne journée, L  !



nanoub 12/07/2012 18:19


Bonsoir,


La terre et la France deviennent dingues.


Plus de respect pour l'être humain ni pour sa dignité, le profit d'abord et la morale des bien pensants comme cerise sur le gateau...


Beurkkkk

ASTOR 12/07/2012 21:55



Bonsoir Nanoub


La terre, je ne sais pas mais je ne comprends pas la "non-conscience" de nos pays !


Merci de ton passage et de ton commentaire


A + !



rosemar 12/07/2012 17:34


Un monde bien cruel où des familles ,des enfants sont expulsés sans ménagement...L'injustice est sous nos yeux ...et on ne peut rien faire..


Bonne journée

ASTOR 12/07/2012 21:57



Comment espérer que ces enfants auront un avenir aussi riche qu'un enfant de 2012 "ordinaire" ?


Bonne soirée et à bientôt Rosemar



tspure 12/07/2012 10:25


Triste spectacle en effet. C'est normal à mon sens de ne pas s'y habituer. Il ne faut PAS s'y habituer. C'est en amont qu'il faudrait agir, car dormir dans la rue n'est pas normal. C'est en amont
que les conditions décentes, humaines, doivent être mises en place, avec la même énergie, l'exacte même énergie que celle mises pour les expulser....^^


Bonne journée à toi et tes visiteurs Astor.

ASTOR 12/07/2012 22:01



Il y a effectivement un fossé entre les deux énergies. Ce jour là, il y avait les hommes en blanc mais également une dizaine de camionnettes de CRS qui attendaient, au cas où. Au cas où quoi
d'ailleurs ?


Mais effectivement quand on en est là, il est déjà trop tard. Même s'il n'est jamais trop tard.


Bonne soirée T. A bientôt.



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche