Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 17:42

appel-a-temoinLongtemps j'ai recherché à prendre des photos sans touriste, passant etc, cet intrus étant réputé gâcher le paysage, la vue, l'ambiance, enfin bref, ma photo !

 

Par ailleurs j'admirais les photos de rue des grands photographes, mettant en scène chacun d'entre nous (pas toujours de façon posée même s'il est des clichés célèbres de moments pas si volés que cela !).

 

Et puis un jour, un déclic, et si je modifiais ma façon de photographier !

 

Si le passant n'était pas l'intrus mais le témoin.

 

Témoin d'une ambiance.

 

Témoin du bonheur d'être là, témoin d'une façon d'être ou de faire. Parfois mon double parfois celui que je critique.

 

Témoin d'une pratique qu'on aime ou qu'on rejette voire outil de l'autodérision.

 

Témoin souvent de l'instant présent, celui qu'il faut savourer.

 

Un jour saurais-je le photographier sans lui "voler" son image ...

 

Rome254

 

Rome255

 

Rome258

 

 

Rome283

 

Rome286

 

Rome287

 

Rome288

 

 

Rome9

 

Rome48

 

Rome388

 

Rome545

 

Rome590

 

Rome67

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jc 11/05/2012 07:30

Meeting en ton honneur et pour notre plaisir, si si ^_^ aller et retour compris ! Et puisqu'on en parle aujourd'hui oui, j'avais mesuré la réaction que je n'attendais pas aussi tranchée...
D'ailleurs j'ai peu vu de photos de ce week end. Mais ça me permet de justifier mon opinion : Dans ces soirées je ne maitrise pas toutes les postures que je prend -consciemment ou pas- et qui ne
sont pas toutes à mon avantage. Si en plus je ne maitrise pas leur "diffusion" ... Et puis fb pour moi est un lien très pratique, pas un moyen d'étaler mes débordements. Si je dois certainement
être en photo ici ou là sur le net sur une "street view" qui ne me gêne absolument pas j'évite de me mettre en scène. Pour l'anecdote je me souviens avoir vu sur fb des photos de barbeuc' de
famille bien beauf' (mais bien beauf' de chez bien beauf') d'un politique local que sa fille avait cru bon de mettre en vitrine. Depuis quand je le croise j'ai du mal à réprimer un sourire ^_^ Je
ne voudrais pas que ça m'arrive... Dans un autre registre ce week end broc moto à Nyons de 05h00 à 13h00 avec petits road books sympas pour découvrir des coins reculés de la Provence. Bon week end
!

ASTOR 13/05/2012 17:12



Ce sujet image est décidément un sujet d'équilibre et de bon sens avec la technique d'aujourd'hui. Pas facile mais avec de la bonne foi et de la retenue on doit pouvoir éviter ce qu'il faudrait
vraiment regretter !


Ce n'est pas aujourd'hui à Nyons qu'on aura eu l'occasion d'en parler de vive voix !


A la prochaine !



Jc 10/05/2012 07:02


Ah facebook... Je me souviens vous avoir refroidi lors de notre 1er meeting organisé en ton honneur en refusant d'y être placardé.


Et pourtant il m'a bien servi que ce soit aux Vet's ou à Prague pour transmettre aux interressées des photos prises dans la rue justement.


Un simple mail eut suffit mais le demander aurait été perçu comme plus intrusif, un peu comme un n° de téléphone qu'on n'échange que lorsque la relation est plus avancée.


Facebook est un réseau vraiment social : tout y est factice et superficiel mais tellement facile d'accés ! La preuve ? sur chaque photo "il" propose le téléchargement !!!


Comme si je mettais des photos sur internet pour me les faire piquer !  Même si c'est inéluctable, j'aime à croire que je maitrise un tantinet ce côté de la démarche.


Si je m'autorise volontiers la photo reconnaissable (pas de dos, pas en contre jour...) d'un quidam dans une scène de rue je me refuse autant que faire se peut de la laisser divaguer, surfer et
vivre sa vie sans contrôle sur internet ailleurs que sur mon modeste blog au trafic aussi restreint qu'une route de Lozère un 21 janvier.


Des difficultés dans la rue nous en avons tous régulièrement. Pour l'instant je me refuse encore à faire signer des autorisations de publication car l'imaginaire des gens dans ce domaine est
carrément tournée vers le cauchemard. Souvent encore un sourire, une demande esquissée en mettant l'appareil en évidence suffit mais quelquefois on tombe sur un irrascible qui craint mille
tortures lorsqu'on photographie sa vitrine ou un objet qu'il met délibérément à la vue de tous pour SON profit, et uniquement le sien.


Pourtant quel bonheur furtif lorsqu'après avoir pris une photo on peut échanger une adresse (facebook justement) ou simplement un clin d'oeil...


Plaisir de la rencontre furtive dont on gardera une trace, une lumière ou simplement une sensation. Cela même que nous vantent avec tant de succès les publicités que nous gobons tous, et que nous
refusons pourtant de partager dans notre vie.


La photo de rue est une thérapie pour tous. Le photographe doit aller au contact, Robert Capa n'a t il pas dit « If your pictures aren’t good enough, you aren’t close enough. » ? 
Théraphie aussi pour la personne photographiée qui soumet ainsi son image -son masque social- à la sagacité de l'autre. Thérapie enfin car il n'est de contact sans prise de contact, même
sommaire. Un sourire, un regard suffisent souvent à sauver une journée qui sans ça rejoindrait dans notre néant la foultitude d'instants à jamais perdus...


Je terminerai en précisant que je ne photographie jamais personne dans des positions ridicules et lorsqu'involontairement cela arrive je jette simplement la photo. "Si cela va sans dire, cela
ira encore mieux en le disant" a dit Talleyrand.


 


Allez bisoux à tous et bonne journée !


 

ASTOR 11/05/2012 06:06


Meeting en mon honneur ?? Meeting pour mon plaisir ! Et il fût grand et est encore présent ! Mais pour en revenir au sujet : oui, ta réaction vive nous avait ...vivement surpris ! "Plaisir de la
rencontre furtive dont on gardera une trace, une lumière ou simplement une sensation. Cela même que nous vantent avec tant de succès les publicités que nous gobons tous, et que nous refusons
pourtant de partager dans notre vie. " Tout à fait ! Je ne connaissais pas la formule de Capa : excellente ! Et qui me donne une idée ...


Jc 09/05/2012 06:42


Et voilà comme dans le pays qui a inventé la photographie on en arrive à user der précautions de langage et à ne plus pouvoir photographier quoi que ce soit.


Le droit de l'image pour ce qui se trouve à la vue du public est plus qu'une vaste fumisterie...

ASTOR 09/05/2012 22:46



Sur ce type de photo, nous avions échangé il y a quelques mois avec un certain "colonel" .


Je venais d'avoir des difficultés avec un brocanteur et il me disait, lui, y avoir renoncé face aussi à un autre syndrôme : la pose type Facebook !



cockpit 08/05/2012 21:36


Et voilà... tu as tout compris ! Reste juste à faire gaffe aux droits à l'image...

ASTOR 09/05/2012 05:24



Oui, on comprend petit à petit ...!!


Gaffe au droit et gaffe à respecter l'autre : un exercice difficile où le doute doit bénéficier au photographié.



Jc 07/05/2012 15:00


Eternel débat entre celui qui interprète et partage plus qu'il ne prend et celui qui semble donner mais et prompt à reprendre...


La photographie de rue est un exercice très difficile mais tellement plaisant et enrichissant.


 


A part les motos, mes Amis et ma famille c'est le seul exercice qui me fait prendre des photos avec autant de plaisir, et autant de difficultés...


 

ASTOR 09/05/2012 05:22



Oui. Pour ma part cette démarche est généreuse. Outre ce que j'ai pu citer, c'est aussi de l'intérêt porté à l'autre : "je te regarde, tu ne m'es pas indifférent".



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche