Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:01

Hors-champ-Sylvie-Germain.jpg

Pendant les vacances de la Toussaint, j'ai reconstitué ma "pile à lire". Une dizaine de livres : la saison est propice à la lecture.

 

Elle est déjà descendue de deux ouvrages, passionnants !

 

On va faire dans l'ordre de lecture même si je brûle d'envie de vous parler dès ce soir de celui que j'ai fini aujourd'hui ...

 

Mais parlons de "Hors champ", le premier que j'ai eu envie de lire. Pour l'idée : le personnage central disparaît petit à petit, devient imperceptible pour les autres.

 

Je ne connaissais pas l'auteur mais l'idée m'a bien plu.

 

Le bouquin est d'une épaisseur raisonnable.

(Je ne me lance jamais dans des pavés si je n'ai pas de bonnes raisons d'avoir confiance dans l'auteur. Autant dire que j'ai déjà lu un de ces livres auparavant).

 

Le style est correct. Rien d'extraordinaire mais bien agréable à lire.

 

Mais surtout l'idée est superbement exploitée. Je craignais le truc artificiel et creux au delà de l'idée initiale. Un effet mal décrit.

 

La description de la "disparition" est superbe. De progressivité. De méthode pour nous la faire ressentir.

 

Si je le conseille c'est aussi parce que l'auteur s'empare de cette idée "fantastique" pour en tirer une honnête réflexion sur notre attention aux autres, notre perception de l'autre (y compris olfactive, y compris tactile). Un regard sur ce(ux) que l'on ne veut pas voir aussi. C'est également l'occasion de parler du souvenir, du "loin des yeux, loin du coeur".

 

Voilà donc un ouvrage sans prétention qui vous fera passer un excellent moment sans prise de tête mais sans l'excessive légèreté qui vous fait dire "oui, bon, d'accord mais ... à quoi bon"

 

"Un banc absurde, inconfortable, divisés par des arceaux métalliques - afin que les clochards ne puissent pas s'y allonger pour dormir. Un banc mesquin, un chasse-misère."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rosemar 08/11/2012 20:26


J'aime beaucoup le fantastique ...un de mes romans préférés:La peau de chagrin de Balzac....


Belle soirée ASTOR:combien de romans lis- tu dans l'année?C'est impressionnant!


 

ASTOR 09/11/2012 06:41



Combien ? Bonne question ! Je ne sais pas. Ce que je vois, c'est que la bibiliothèque se remplit quand même ...


J'aime le fantastique comme moyen de réflexion en poussant le bouchon un peu loin, ou un peu de côté !, pour mieux voir les choses en les voyant différemment, comme avec un révélateur.


La peau de chagrin ? Je ne connais pas. Merci du conseil ! Lorsque je renouvellerai mon stock !


A + !



mammicha 08/11/2012 18:43


monstrueuse trouvaille , inhumaine , cruelle ,  ignoble , barbare , !!! d'empêcher les sans abri , d'occuper un peu un banc pour se reposer ,


la méchanceté et la servilité ont encore de beaux jours devant elles ,


 


 

ASTOR 09/11/2012 06:20


Dans la société d'après demain, des bancs qui détectent l'homme allongé et le grille comme un insecte ...


Janice 08/11/2012 11:11


Je ne connais pas du tt cet auteur... Un bon livre, près de la cheminée pendant que le vent mugit dehors ... Voilà qq chose de bien agréable .. ;)


Moi aussi, j'ai une réserve de bouquins, je ne peux pas m'en passer...


Pour les bancs : j'ignorais cette initiative odieuse ! Empêcher les clochards de s'allonger pour dormir ailleurs que par terre !! Mais quelle igominie !! Qui a eu cette idée machiavélique ?? Un
vicieux, sûrement ... Un vicieux sadique .. Pauvre de nous ..


Bonne journée

ASTOR 09/11/2012 06:11


C'est déjà assez ancien. On a échappé au délit d'être-allongé-alors-qu'on-pourrait-travailler-plus ! Cela viendra peut-être ! Bonne journée !


L. HATEM 07/11/2012 21:18


Bonsoir Astor,


Je suis admiratif... la vitesse à laquelle tu dois pouvoir lire...


Et puis les bouquin lus s'amoncellent et prennent la poussière ? :o)


Concernant ces bancs à arceaux métalliques, j'ai pensé la même chose la première fois que je les ai vus dans le métro...


Bonne soirée

ASTOR 08/11/2012 06:22



Bonjour L !


Oh, ce sont des livres peu épais et c'était les vacances


Il est vrai que les bouquins s'amoncellent : je ne peux pas me séparer d'un livre lu !


Quant aux bancs, c'est une réponse assez mesquine de notre société ...


 



dominique 07/11/2012 13:22


ça semble intéressant..  je me suis amusé à "écrire" une nouvelle.. un type qui se rend compte petit à petit que personne ne le voit.. c'est du déjà lu, sans doute, mais j'aime l'idée

ASTOR 08/11/2012 06:20



Bonjour Dominique


Pourquoi des guillemets à écrire ?!


On peut lire cette nouvelle ?


A bientôt !



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche