Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 23:05

Désert des tartaresC’était loin d’être une évidence au début de mes lectures : était-il logique de rechercher à lire un autre livre d’un auteur que l’on découvre et dont on a apprécié le premier ouvrage lu ?

 

La réponse a longtemps était « non » pour ce qui me concernait. Et puis je m’aperçois que j’ai davantage un comportement de ce type au fil des années.

 

J’écarterais d’abord les essais. Vite tendance à rabâcher  ces auteurs-là.  Cela a été mon sentiment pour Hubert Reeves, moins pour Henri Laborit mais tout de même …  

 

Venons-en aux romans et nouvelles.

Le premier auteur dont j’ai cherché à découvrir les autres œuvres a été Stefan Zweig : j’ai été bluffé par ce talent pour décrire l’emprise de la passion.  Herman Hesse m’avait tenté aussi. Puis Amélie Nothomb, dans un autre genre, mais je ne suis pas sûr qu’elle est tenu la distance …

 

Vint ensuite Paul Auster.  J’ai lu en quelques mois tout ce que je trouvais en poche, souvent accroché dès la première ligne. Mais mon envie d’Amérique connaît des hauts et des bas … et c’est actuellement plutôt du bas !!

 

Puis j’ai lu un premier ouvrage de Yoko Ozawa « La petite pièce hexagonale » … et j’ai rapidement lu tout ce qui existait en Poche, sans encore me lasser (même si « La marche de Mina » lu en dernier n’aurait probablement pas suscité le même enthousiasme en phase  « découverte de l’auteur »).

 

Soit dit en passant avec Laborit et Ozawa j’ai cité les deux auteurs mis en exergue dans ce blog …

 

Avec Ogawa j’ai perçu aussi à quel point je pouvais être sensible à une certaine littérature japonaise. Et en piochant j’ai découvert Murakami, non pas Ryu dont je n’arrive pas à lire un ouvrage acheté par erreur, mais Haruki. « Les amants du Spoutnik » et « La ballade de l’impossible » viennent d’enrichir aujourd’hui ma bibliothèque !

 

D’autres auteurs qui garnissent bien ma bibliothèque ? Philippe Claudel sombre, très sombre parfois. A ne lire que lorsqu’on a de la marge de ce point de vue ! Lanzmann mais c’était il y a longtemps. Camus mais serait à relire … voire à lire, je ne suis pas sûr d’être arrivé au terme de chaque ouvrage. Comme Beckett pour d’autres raisons bien sûr. Terminons par Buzzati dont « Le désert des tartares » aurait également pu être en page d’accueil de ce blog.

 

Finalement quand je m’interroge pour écrire ces lignes sur mon comportement de lecteur, je m’aperçois que des séries ont traversé mes différentes périodes. Simplement j’ai quitté les époques européennes et  américaines et amorce l’Asie.

 

Un signe ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

tspure 24/02/2012 08:49


Eh bien je n'ai rien lu d'autre de lui. C'est quand même une écriture particulière, mais il écrit bien. Il est riche de mots. Il est édité chez les Editions Corti sinon. Il faut en effet que
j'essaie de découvrir un peu plus ses ouvrages, à l'occasion. Ce qui ne fait que rallonger ma liste de lecture déjà passablement longue :)

ASTOR 24/02/2012 21:25



C'est un des agréments de la lecture : c'est un plaisir inépuisable à l'échelle humaine !



tspure 23/02/2012 11:01


Un signe d'ouverture à n'en pas douter. 


Il y a une petite polémique (dans un verre d'eau?) concernant Julien Gracq, auteur de "Le Rivage des Systes" qui est un livre lent, un livre qui parle d'une forme d'immobilisme mais en
mouvement...On a accuser Gracq d'avoir plagié Buzzati, pour ce qui est du Désert des Tartares. Bien que les deux ouvrages soient différents, n'en demeure pas moins une dramaturgie très similaire.
Troublant.


Gracq fût un auteur très discret et efusa notamment le Goncourt

ASTOR 24/02/2012 02:20



Merci pour ces éléments que j'ignorais. Je n'ai jamais lu Gracq et ne connais pas grand chose de Gracq au delà de son nom (et son prénom !). Lire quelque chose proche du Désert des tartares
m'embêterait.


Pour ces autres oeuvres, à essayer ? Quel titre ? Merci de ton avis.



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche