Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 03:11

 

road movie USA

A l'Institut Lumière, hier soir, une conférence très intéressante  autour du livre "Road movie, USA" écrit par Bernard Benoliel et Jean-Batptiste Thoret.

 

 

Le terme conférence est le terme adapté mais cela n'avait rien de la prise de tête. Les deux auteurs et conférenciers hier soir ont été passionnants. Dès l'introduction, le "USA" du titre était explicité et une question dans la salle a permis de revenir sur ce point. Le road movie est un genre lié intrinsèquement à l'histoire des Etats-Unis. Même s'il y a ici et là de très bons films sur ce thème, ce sont des films isolés (au sens où il ne s'inscrive pas dans un ensemble).

 

Le genre road movie s'articule autour de trois thèmes : la liberté, l'espace et la rencontre avec le peuple.

 

Pour moi, Easy Rider joue un rôle particulier mais comment se place-t-il dans cette histoire, c'est l'un des sujets qui m'intéressaient. En fait, Easy Rider est le film qui est à l'origine de cette vague de films très typés mais le road movie a ses racines dans l'histoire des Etats-Unis. Sur le plan cinéma, ses origines sont à rechercher dans le cinéma des années 30. Par exemple les auteurs présentaient le lien avec "Les temps modernes" et la touchante scène de la fin du film (et de la bande annonce !)

 


Les Temps modernes - Bande-annonce par moidixmois

 

 

Cette conférence a été l'occasion d'acheter le superbe livre en question (quand on aime on ne compte pas ; il est cher mais beau ! et intéressant). Pas plus fan que cela des dédicaces en temps ordinaire, je ne fais dédicacer un ouvrage que lorsque ce geste a un sens particulier.  Reconnaissance envers l'auteur par exemple. En l'occurrence, un rapide échange avec les auteurs a permis, bien sûr de les remercier pour la qualité de leur intervention, mais aussi de leur présenter en deux mots le pourquoi de la dédicace et le rôle d'Easy Rider dans notre façon de prendre la route.

 

 

Après cette pause dédicace, venait le film qui illustrait le thème. "My own private Idaho". Superbe ! Le voyage, l'errance, les personnages...  Et, pour la petite histoire, une superbe Norton.

 

En image ? "My own private Idaho" mais aussi, plus bas dans cette page, une vidéo bien sympa d'apprentis artistes autour d'Easy Rider, apprentis  étant employé dans un sens tout à fait noble. Prenez le temps de regarder au moins le début ; çà le mérite.

 

Les "témoignages" sur le plaisir de la route sont les bienvenus !

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour terminer, l'archi connu mais toujours aussi passionnant Easy Rider :

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche