Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 22:50

retour-a-killibegs.jpg

J'attendais sa sortie en Poche depuis des mois, depuis que j'avais terminé Mon traître, et plus encore depuis que j'avais lu les autres ouvrages de Chalandon (Le petit Bonzi, La légende de nos pères et Une promesse).

 

Je viens de le dévorer cette semaine (et notamment à l'occasion d'un aller retour Paris en TGV : vive le train pour la lecture !).

 

Il s'agit comme dans Mon traître de l'Irlande catholique, de leur combat pour la liberté et particulièrement du cas de Denis Donaldson rebaptisé pour l'occasion Tyrone Meehan.

 

Relisant l'article que j'avais fait sur Mon traître, je me dis qu'il n'y a pas grand chose à ajouter sur le thème lui-même : les combats des républicains catholiques irlandais contre les british, la vie à Belfast alors, un français dans la bataille (Sorj Chalandon, incarné dans un luthier dans ces romans), le traître, haute figure de l'IRA).

 

Ce qui est passionnant dans ce roman ?

 

- le complément sur ces moments et le ressenti côté irlandais. L'atmosphère dans le ghetto, la tension et la haine entre les communautés, les conditions de détention sont remarquablement décrits.

 

- le point de vue du traître. C'est évidemment la pièce maîtresse. Sorj Chalandon en fait quelque chose de très nuancé. C'est remarquable quand on imagine à quel point il a pu lui-même être particulièrement affecté par cette trahison. C'est également assez extraordinaire de voir les nuances dans le portrait du luthier, là aussi quand on prend en considération la dimension autobiographique.

 

Est-ce mieux écrit que Mon traître comme on le lit ici ou là ? Peut-être mais je crois quand même préférable de lire les romans dans l'ordre dans lequel ils ont été écrits. Mon traître dépeint le contexte d'ensemble. Retour vers Killibegs est vraiment un zoom sur Meehan/Donaldson.

 

Sorj Chalandon au travers de son oeuvre montre des qualités humaines assez extraordinaires dans son regard sur soi et sur les autres, les rapports humains, l'humilité qu'il faut avoir quand on analyse ce qu'a fait tel ou tel.

 

Beaucoup de nuances. Indispensables.

 

Cette interview très intéressante de Sorj Chalandon peut être lue sans problème avant de découvrir son oeuvre, bien au contraire. Elle éclaire sur la place de la fiction et la place du reportage dans ces deux romans.

 

Je vais devoir patienter avant de lire à nouveau cet auteur en Poche .... Mais j'ai du stock, d'autres auteurs : Ulysse sur l'Irlande, quand j'aurai un grand moment devant moi vu l'épaisseur du pavé, et un Philippe Claudel, L'enquête, qui me paraît prometteur et qui va être mon prochain !

 

 

sinn-fein.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 17/01/2013 22:46


pas encore lu cet auteur, mais c'e'st prévu !

ASTOR 18/01/2013 05:59



Bonjour Marie !


Que du bon dans cet auteur. Parfois du sombre mais que du bon.


Si on ne veut pas commencer par le duo irlandais (Mon traître / Retour à Killibegs), Le petit bonzi est un bel ouvrage pour découvrir l'auteur.


PS : ton passage m'a donné l'occasion de retourner voir tes superbes photos


Bonne journée !



rosemar 09/01/2013 17:24


Je n'ai pas le temps de lire comme tu le fais ...bravo pour toutes ces lectures partagées ...


Belle soirée ASTOR...

ASTOR 09/01/2013 22:36



4 heures de TGV  çà aide !


Des voisins pas trop bruyants, de la musique neutre et c'est parti pour l'Irlande .... sans Miss Maggie !


Bonne soirée Rosemar !





 



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche