Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 21:28

Le-chat-qui-venait-du-ciel-515

Un couple dans sa petite maison.

Les voisins et leur enfant.

Les autres voisins, âgés, leur belle maison et leur grand jardin.

 

Et un chat. Celui du gamin.

 

La rencontre de ce chat avec le couple et la place qu'il va prendre.

 

Il n'en faut pas plus pour ravir le lecteur s'il est sensible à ce type de récit japonais.

 

Cest toujours une immersion dans cette société et un dépaysement.

 

C'est surtout de très belles évocations du presque rien, du temps qui passe, du souvenir, de l'après.

 

Une simple libellule occupe le narrateur et nous transporte.

 

Le billet suivant concernera Marguerite DURAS et Moderato Cantabile.

Quel est le lien ? C'est dans le "Pourquoi çà fonctionne ? Comment l'auteur parvient à nous capter ?"

 

A l'opposé du roman avec une extraordinaire intrigue, du roman avec une place pour le fantastique, de tous ces livres où on sait ce qui nous plait, dans ces deux livres c'est la magie qui opère et je trouve cela encore plus fort d'être emporté sans que l'on comprenne pourquoi !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rosemar 27/09/2012 23:04


En tout cas ,l'article nous donne envie de découvrir cet auteur japonais et son univers ...


Merci pour cette incitation à la lecture...


 


Belle soirée ASTOR

ASTOR 28/09/2012 05:33



Nous arrivons dans une saison qui va s'y prêter particulièrement. Le coin du feu, un bon livre ...


A + !



L. HATEM 27/09/2012 21:33


Bonne lecture à toi ! :o)


Moi j'ai fini les deux volumes de femmes de dictateurs, et maintenant j'attaque
le second volume de l'histoire de la médecine... le tout sous l'application kindle de mon smartphone... :o)

ASTOR 28/09/2012 05:25



C'est amusant ce sujet des femmes de dictateurs ! "(..) l'idée selon laquelle les systèmes dictatoriaux reposent essentiellement sur le principe de séduction, j'ai estimé qu'il y avait
matière à écrire un livre sur le rapport, souvent méconnu, des dictateurs avec leurs femmes, leurs maîtresses, leurs groupies."


Quant à l'histoire de la médecine, nous aimons les vieux livres et régulièrement nous pouvons lire ce qu'on préconisait pour tel ou tel mal il y a quelques siècles ... Il fallait parfois avoir le
coeur bien accroché.


Mais je disais aimer les vieux livres alors lire sur un smartphone c'est pêcher !!!


Bonne journée L !



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche