Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 12:00

la-perfection-du-tir_couv.jpgVoilà un livre que j'ai bien failli abandonner en cours de route !!

 

Et finalement je l'ai trouvé superbe !

 

Je le commence pendant ma semaine en mer. Enthousiaste. Je viens de finir  L'alcool et la nostalgie. J'avais lu avec beaucoup de plaisir  Parle leur de batailles, de rois et d'éléphants. Un lecteur conquis d'avance !

 

J'aborde donc ce livre où le narrateur est un genre sniper / tireur d'élite. L'action se situe dans une ville et un pays en guerre civile. Ce pourrait être l'ex-yougoslavie.

 

Sa mère a perdu la tête. Il la fait "garder" à domicile par une jeune fille de 15 ans qui prend soin d'elle pendant ses séjours sur les toits où il prend plaisir à la beauté du geste : tuer à distance des innocents de tous âges grâce à un tir parfait.

 

Il s'amourache de la jeunette et nous conte ses tribulations en ville et sa poésie du tir. Voire ses corps à corps à l'arme blanche avec beaucoup de réalisme.

 

Au bout de trente pages j'en avais franchement assez. Heureusement c'était la fin de cette phase de vacances. Je prends ce prétexte pour mettre de côté le bouquin.

 

Une semaine à la campagne. Je ne lis pas. Par manque d'envie de retrouver ce livre ? Peut-être.

 

Me voilà en Bretagne et même en l'absence de pluie j'ai bien envie de lire ! Je reprends ce livre sans beaucoup d'envie.

 

Et là je m'accroche davantage et une vingtaine de pages plus tard, je suis carrément conquis !

 

Qu'est ce qui m'a finalement plu, outre le style de Mathias Enard ? Je crois que j'ai aimé ce livre parce que j'y ai vu une volonté de voir l'humain, fragile et se débrouillant comme il peut avec la vie, même dans un homme que l'on a envie de haïr pour sa brutalité et son apparente inhumanité.

 

Quel personnage plus antipathique a priori en effet que ce mec qui tue des innocents, aime son arme, frappe sa mère et est trop pressant vis-à-vis de la "baby"-sitter ? Mathias Enard nous amène à voir que ce gars fait ce qu'il peut, très très maladroitement pour être "respecté", "aimé" et trouver un "plaisir" à la vie.

 

Beaucoup de guillemets dans tout cela parce que comment faire passer cela en quelques lignes ....

 

Au final, un livre très touchant mais pas facile à "vendre" !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. HATEM 09/08/2013 08:51


Tuer des passants,passe encore, mais frapper sa mère, je lui mettrais une balle dans la tête ! MDR !


Et ce monsieur travaille ?

ASTOR 09/08/2013 10:26



Ben, oui, .... il est soldat !



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche