Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 05:16

Eraserhead De fil en aiguille j'en étais venu à évoquer ce film extraordinaire : Eraserhead.

 

De mémoire c'est le premier film de David Lynch.

 

Ce qui est sûr c'est que c'est le premier film de lui que j'ai vu. Pas cinéphile, je fréquente pourtant l'Institut Lumière dont j'ai déjà dit beaucoup de bien sur ce blog. Pourquoi ? Parce qu'ils savent vous faire découvrir des films que je ne regrette jamais d'être allé voir, parce que j'en reviens souvent enchanté (et parce qu'on y regarde des films en silence sans le bruit des pop-corns et sans la pub ...).

 

Donc ainsi, un jour, nous sommes allés voir Eraserhead proposé chez les frères Lumière. Waouhhhh. Sans jeu de mot (conscient !) avec l'affiche, j'ai envie d'écrire "çà décoiffe !".

 

C'est un OVNI.

Sur le plan information, je n'en parlerai certainement pas aussi bien que sur Wikipedia par exemple :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Eraserhead

 

L'une des choses remarquables dans Eraserhead c'est la bande-son. Aujourd'hui c'est la première chose à laquelle je pense quand je lis Eraserhead ou quand j'en revois l'affiche

 

Ensuite c'est ce film disais-je qui m'a fait découvrir l'univers de David Lynch. Je ne connais pas d'autres films que les siens qui évoquent aussi bien quelque chose qui me paraît du domaine du monde des rêves, de l'inconscient. J'aime cet univers assez irrationnel tout en étant proche de ce que l'on peut vivre et ressentir parfois.

Pour mémoire : je ne suis pas cinéphile donc c'est bien je ne connais pas.

 

Lynch pour moi c'est quelque chose comme l'incursion dans l'inconscient, l'entrée dans un autre univers. Quelque chose de plus fort que la peinture surréaliste dans ce sens, d'un certain point de vue. C'est aussi ce que j'ai retrouvé dans les livres de Murakami et Ogawa.

 

Alors pour en revenir à Eraserhead plus précisément, je vous propose de découvrir l'univers visuel avec ce montage très bien réalisé :

 

 

 

 

La bande-annonce pour l'ambiance du film :

 

 

 

 

Et si malgré tout, vous souhaitez voir le film complet (mais je vous aurais prévenu ...!) :

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bibou 04/03/2012 11:46


Je reviens car je n'aime pas trop mon "intellectuel", car je ne suis pas certaine que cela convienne bien au cinéma de Lynch.


Je le disais plus dans le sens où ses films nous amènent à nous poser des questions, beaucoup de questions.


Et voilà que je coince encore à expliquer... Bon on va dire que c'est parce que ma nuit a été courte et que c'est dimanche :)))


Re belle journée, la tempête chez moi, mais "miracle" un peu de soleil vient de faire son apparition, comme quoi le printemps est bien là :))

ASTOR 05/03/2012 04:31



Oui, j'avais bien entendu "intellectuel" dans ce sens. Jamais facile par écrite et encore moins en quelques lignes !!


Très très beau temps ici !



Bibou 04/03/2012 10:48


Bonjour Astor,


Je ne connais pas ce film, l'univers de David Lynch est effectivement "sur-réaliste", très profond, très intellectuel, philosophique (que mon avis), sombre aussi.


Même après le mot "fin" encore des intérogations.


On peut voir plusieurs fois un  David Lynch et découvrir encore et encore un pan nouveau dans l'histoire, une nouvelle question surgit (je ne sais pas trop comment le dire, mais j'espère que
tu comprendras), une question appelle une autre question...


Lynch nous oblige à nous poser et à regarder et écouter, mais aussi à voir au-delà des apparences, à voir plus loin, à écouter les "silences"...


Par exemple pour Mulloland Drive, la première fois, très mal à l'aise et insatisfaite, car je n'avais pas tout compris (même si jamais on ne comprend jamais tout, là, trop trop de questions sans
réponses) la deuxième fois un nouvel éclairage...


Je ne connais ni Murakami, ni Ogawa, mais tu as éveillé ma curiosité.


Très bon dimanche à toi.


P.S. comment fait-on pour avoir une alerte ? pas d'abonnement à la new-letter.

ASTOR 05/03/2012 04:29



Bonjour Bibou,


Les oeuvres de Lynch, effectivement, sont pour le moins difficiles à comprendre, et probablement impossibles à comprendre à 100%, même par Lynch.... Mais cette réflexion pour "creuser" et essayer
de comprendre nous permet de nous poser certaines questions, des prises de conscience, voire apporter des débuts de réponse. Et on repart plus "riche".


Murakami : il s'agit de Haruki (et non de Ryu que je n'ai pas encore lu).


Sur les deux, Murakami et Ogawa j'ai pris le temps d'écrire quelques lignes sur ce blog. Pas de quoi satisfaire ta curiosité mais peut-être de quoi t'apporter des éléments pour te demander par où
tu commences. Pour Ogawa surtout ...


Le Dimanche fut bon, merci !


Alerte, newsletter ? J'avoue que je n'y avais pas songé. Je regarderai cela.


Très bonne journée, semaine, ...



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche