Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 21:29

prisons.jpg

L'exposition s'appelle "Chambres obscures". Elle se tient du 5 au 29 Septembre.

 

C'est une très belle exposition de photos ... et de son.

 

C'est très bien comme toutes expositions que proposent Les Archives mais ... "confidentiel" : en effet, quel dommage que les horaires d'ouverture soient aussi réduits. Bien sûr ce n'est pas la raison d'être des Archives mais bien du travail réalisé en matière d'exposition pourrait trouver une autre audience.

 

Ceci étant mon propos n'est pas de critiquer mais d'encenser. Les renseignements concrets sur  l'expo sont là : Site des Archives Page de l'expo 

 

 "A partir des prises de vues et captations sonores réalisées au cours de l’année 2008, Christophe Goussard, photographe, et Eugène Lampion, preneur de son et musicien, restituent les ambiances de la vie quotidienne des prisons de Lyon avant leurs déménagements"

 

"Au travers des vues prises ici et là, en solitaire, dans ces lieux vidés de leurs occupants, les photographies de Bruno Paccard expriment l’immense émotion que dégagent les empreintes de privation, abandonnées par les détenus et les gardiens : murs tagués pour raconter des colères contre les humiliations, des regrets, des croyances religieuses"

 

 

Ce travail est remarquable. Les photos de cet univers sont très belles et émouvantes, qu'il s'agisse des cellules ou des gardiens de prison. Les prisonniers, problème de droit peut-être, sont peu ou pas photographiés. La visite de l'expo s'effectue dans l'ambiance sonore captée par le preneur de son.

 

Une partie de ces sons je les ai entendus régulièrement pendant 4 ans lors de mon trajet quotidien. Sous une forme incompréhensible à cause de la distance mais j'ai chaque fois été touché par ses voix de prisonniers parlant de cellule à cellule ou s'adressant à celle qui était dans la rue.

 

PrisonsLyon7

 

Je passais dans cette rue et voyais ces objets accrochés. Sans pouvoir les distinguer. Sans imaginer une poupée là-haut ! Quel contenu à cette poupée ?

 

PrisonsLyon6

J'ai toujours été sensible à cette privation de liberté. La première fois que je l'ai ressenti c'est par un beau dimanche à Melun. Une promenade en bord de Seine et une vision de prisonnier de l'autre côté de la Seine.

 

Il y a eu aussi le livre de Véronique Vasseur "Médecin chef à la prison de la Santé".

 

Il y a eu ce pote qui a pris 30 mois dans une prison plus moderne de Lyon (pas pour une agression directe ou indirecte à une personne).

 

Il y a eu entre tout cela des brèves ici ou là sur les taux de récidive, l'état des prisons françaises, le choix de passer cela au privé, la surpopulation carcérale.

 

Il y a simplement l'imagination. Comment pourrais-je vivre dans une petite cellule en cohabitant en permanence avec un, deux, trois, quatre co-détenus ? Est-ce que cela me rendrait meilleur ?

 

Alors je reste toujours perplexe sur notre façon de gérer cela. Convaincu que ces hommes et ces femmes s'ils en avaient vraiment le choix préfèreraient être ma place. Dubitatif sur la responsabilté individuelle et collective. Frustré qu'on ne progresse pas plus que cela pour permettre à chacun de prendre un départ correct avec des valeurs de respect et de solidarité et les moyens de s'y conformer.

 

Avant que la remarque ne voit jour le cas échéant : non, je n'ai pour le moment jamais été touché de près par un méfait passible de prison. Non, pour le moment, je n'ai pas encore été condamné (mais compte tenu de l'évolution de notre société je fais un métier exposé de ce point de vue ...). Mais serai-je plus juste si je suis un jour concerné. Je ne le pense pas.

 

PrisonsLyon1

 

PrisonsLyon2

 

 

PrisonsLyon3

 

 

PrisonsLyon4

 

PrisonsLyon5

 

(photos prises dans l'expo avec le téléphone ... et l'autorisation !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mary Blue 23/09/2012 20:52


Bonsoir Astor, 


 bel article , bravo , 


très courte l'expo, dommage , je viendrai  à Lyon en octobre, j'y serais allée.


 


On peut s'intêrèsser aux conditions de vie de s prisonniers sans forcément être


concerné directement...


 tu n'es pas le seul à te poser ces questions  et à déplorer les lacunes de l'


univers carcéral exagonal  il faudait  que les idées toutes faites des "prisons 3


étoiles "  soient rétablies à la juste réalité .


@+Mary 


 

ASTOR 24/09/2012 05:18



Hello Mary !


Il y aura encore certainement plein de choses bien en Octobre


Je ne sais pas comment cette notion de prison 3 étoiles a pu trouver sa place et comment on peut raisonnablement penser qu'on est bien en taule ; il faut quand même ne pas pouvoir se projeter
dans l'idée de privation de liberté !!!


Bonne journée !



Le journal de Chrys 22/09/2012 11:46


Je suis surprise que tu aies eu l'autorisation de mettre tes photos sur ton blog. J'ai visité une prison lyonnais également mais nous n'avons pas eu l'autorisation de montrer les images... Il
faudrait peut-être que je recontacte la personne...


Bon weekend!!!

ASTOR 24/09/2012 05:27



Bonjour Chrys !


Je n'ai pas eu ni sollicité l'autorisation de mettre sur ce blog. Pourquoi ? Mon raisonnement, très critiquable, est le suivant :


- je suis quelque part, en l'occurrence aux Archives. Je suis respectueux de ceux qui m'accueillent et leur demande si je peux prendre des photos avec mon téléphone (donc pas de bonne repro possible). Je l'ai eu sans difficulté.


- moralement je dois respecter le droit des prisonniers : pas de photo d'eux ici (ni rien de très perso)


- idem pour les gardiens


Reste le travail des photographes. Je les cite et ne publie que des repros de basse qualité. Donc il me semble que probablement c'est sans aucun effet sur eux. Au mieux cela a un minuscule effet
positif en les faisant connaître à quelques personnes.


Quant à l'image donnée des prisons je ne fais que reproduire quelque chose qui est déjà légalement sur la place publique.


Voilà comment je "raisonne" vis-à-vis du "droit" dans ce cas : préserver le fond sans me prendre la tête avec la forme.


Bonne journée !



rosemar 21/09/2012 22:57


Tout cela est bouleversant ,les graffitis en particulier :les prisons françaises sont souvent inhumaines par la promiscuité ,la saleté ...C'est indigne et il faut en parler ..


Merci pour ce reportage ASTOR

ASTOR 22/09/2012 03:56



En matière de témoignage, le premier choc pour moi avait été la lecture du livre du médecin chef de la santé.


Le travail de ces photographes et preneur de son est vraiment très bien. J'apprécie les reportages du bout du monde qui nous montre les côtés inhumains de certaines situations lointaines. C'est
bien que nous sachions voir les nôtres.


Bon week-end Rosemar !



L. HATEM 21/09/2012 21:53


Je suis touché par ce reportage, surtout par le jugement du détenu qui dit que tout est de la M.


merci l'ami et bon WE !

ASTOR 22/09/2012 03:52



Très touchant en effet ce petit texte et sa conclusion "vie de rêve".


Il y avait également une très belle photo d'un gardien au regard perdu (mais difficile à "récupérer" proprement).


Bon week end également amigo !



dominique bouvet 21/09/2012 14:43


Bonjour, 


j'ai failli rater ce sujet. 


Un grand bravo.  C'est émouvant, troublant.  Ce genre de "reportage" est utile. encore une fois bravo. 

ASTOR 22/09/2012 03:47



Bonjour Dominique


Oui, les photographes et le preneur de son méritent un grand bravo. D'ailleurs merci pour ton passage et commentaire car cela m'a amené à m'apercevoir qu'en première version de mon article
j'avais oublié l'un d'entre eux !


A + !



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche