Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 22:10

Cette image me plait bien pour illustrer ce "billet". Poésie et technique étaient au rendez-vous mais aussi humour !

 danse boxe kafig

 

Si j'ai écrit quelques lignes très rapidement après avoir vu Maguy Marin, ce n'est qu'une semaine plus tard que je fais le même exercice pour le Cie Kafig. Plus rapide à critiquer qu'à encenser ? Non, mais d'une certaine façon l'envie d'être aussi généreux que la Cie Kafig l'est envers le spectateur. Je n'y arriverai bien sûr pas mais cela m'a freiné devant la "page blanche" de cet écran !

 

Je n'avais pas accroché lors de la revue du programme de la Maison de la Danse pour faire notre "programmation". Noté, mais pas comme incontournable. Et puis quelques jours avant le début de représentation une recommandation "vas-y, tu ne le regretteras pas !". Curieux et confiant je signe !

 

Dès les toutes premières minutes du spectacle, je savais qu'effectivement  je ne regretterai pas : on adhère tout de suite à ce mélange de danse fortement teintée hip hop (mais pas que !) et de musique classique (jouée sur scène : quel plaisir !).

 

A ce propos, je trouve qu'un spectacle de danse prend vraiment une autre dimension quand la musique est également "vivante". C'est trop rare ...

 

Pour en revenir aux premières minutes, cela commence par un des plus tableaux de Boxe, Boxe avec cette séquence de gants de boxe / marionnettes. Poèsie, précision, inventivité et maîtrise technique : le ton est donné, nous resterons sur ce registre. La mise en scène (on dit comme çà à ce propos ?), les lumières sont à la hauteur et c'est vraiment pur bonheur de A à Z jusqu'aux rappels où l'arbitre le joue sur ce même ton décalé et sympathique.

 

Certes il n'y a probablement pas la même ambition que Maguy Marin. Il s'agit certainement avant tout de nous distraire en rendant une forme d'hommage à la boxe et à sa gestuelle. Mais le but est largement atteint. Sans tomber pour autant dans la facilité, pour l'artiste loin s'en faut. Bien sûr en tant que spectateur, il s'agit principalement de prendre plaisir à regarder et écouter sans prendre de mal de tête en décodant. Cependant on est tout de même dans la création et cette association des univers du classique et de la boxe n'allait pas de soi.

 

Une barre déjà haute à franchir et passée avec de la marge : bravo !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche