Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 00:48

Sylvie Guillem 2012 fourvièreSylvie Guillem c'est çà, cette photo : la perfection et la grâce avec bien souvent la touche de sentiment qui va bien.

 

6000 miles c'est la distance qui sépare la danseuse alors qu'elle travaille sur l'une des pièces de ce spectacle et ce jour-là le Japon dévasté par le tsunami.

 

3 pièces composent 6000 miles away.

 

La première est Rearray de William Forsythe. Un duo qu'elle a dansé ce 15 juin avec Massimo Murru.

 

Une chorégraphie et une mise en scène qui m'ont moyennement touché mais il reste le plaisir de voir Sylvie GUILLEM danser.

 

Deuxième pièce : 27'52''. Dansé par Aurélie Cayla et Lukas Timulak.  Très touchant. Deux bons danseurs. Une musique accompagnée de voix off, émouvante. Mise en scène, lumières : bien !

 

Et puis on retrouve Sylvie GUILLEM pour un solo sur une sonate pour piano de Beethoven. Là on entre dans une autre dimension. Très belle musique très agréable à écouter dans la nuit de Fourvière, avec par chance ce soir un public attentif et respectueux. Un jeu avec une vidéo très bien pensé et réalisé. Sans abuser de ce procédé. Lumières nickel.

 

 

Chorégraphie superbe. A la fois belle et amenant la danseuse à nous rappeler (si besoin était !) quel niveau de maîtrise technique elle a. En redescendant de Fourvière, je pourrais écrire "en redescendant sur Terre" après un tel spectacle, je me disais que je ne connais aucun autre artiste qui me paraît ainsi un cran au dessus des autres dans la maîtrise de son art. Formulé autrement, dans aucun autre domaine artistique, je ne me dis "il y a lui (ou elle) et les autres". Pour Sylvie Guillem, c'est ce que je ressens.

A ce titre la soirée était marquante. Le 2° duo était très bon et a été longuement applaudi. Pour autant, même après une petite demie heure d'entracte, quand on voit ensuite Sylvie Guillem danser, on entre dans un autre monde tant ses gestes sont prècis (sans que le charme et la beauté ne soit reléguès au second plan). Le placement de tout son corps est parfait en permanence. Le rythme est toujours très soigné. Vraiment bluffant.

 

Je l'avais déjà écrit ici me semble-t-il : voir Sylvie GUILLEM danser est le plus beau spectacle que je connaisse toutes catégories confondues.

 

A la voir souriante lors du salut au public, on peut penser qu'elle prend beaucoup de plaisir à ce résultat (après évidemment tout le travail que cela suppose).

 

Superbe !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nakis 25/06/2012 23:41


Merci également Astor et félicitaions pour votre blog. J'apprécie aussi les personnes passionnées et c'est certain avec Sylvie c'est la passion. Espérons que nous la reverrons bientôt en France.
Elle nous manque déjà.

ASTOR 28/06/2012 04:21



Mon blog ? Il s'enrichit aussi des remarques des visiteurs. Alors, au plaisir de vous lire à nouveau ici.


A propos de danse, il serait temps que je m'inquiète des réservations pour la Biennale de la Danse. A part Decouflé, encore rien réservé ...


Bonne journée



Nakis 25/06/2012 17:40


C'est la plus grande de toutes. Pour ce charisme extraordinaire qu'elle possède, pour sa magie sur scène, la beauté qui émane de ses interprétations, son intégrité artistique, son courage et la
diversité de son repértoire et de ses choix. J'ai vu Sylvie plusieurs fois sur scène, la première c'était en 1995 at Théâtre des Champs Elysées à Paris où elle interpétait "Sissi", ainsi que "La
Luna" et "Le Boléro" de Béjart et "Herman Shermann" de Forsythe. La danse telle qu'on rêve toute sa vie de voir sur scène. Puis, sa Juliette bouleversante, sa Manon divine, sa Giselle (à nla fois
dans la version classique et dans sa propre chorégraphie au Chatelet), une princesse Aurore de rêve dans "La Belle au Boix Dormant", sa Marguerite somptueuse dans "Marguerite et Armand", "Carmen"
de Mats Ek, "Broken Fall", "Push", "Sacred Monsters", "Eonnagata", l"hommage à Bejart à Fourvière et bien sûr le nouveau programme que j'ai vu à Londres, à Paris, à Genève, à Fourvière sous une
pluie incessante mais qui heureusement s'est arrêtée à temps au moment de "Bye" et mantenant à Venise. Une pure merveille.


En 2011 Sylvie avait repris l'un des plus grands rôles de sa carrière celui de Manon dans "L'histoire de Manon" de MacMillan à la Scala de Milan. Un immense triomphe amplement mérité. J'ai
assisté à la première et je sous encore sous le charme. Le génie de Sylvie réside aussi au fait que chaque fois qu'elle monte sur scène soit dans le répertoire classique soit dans el
contemporain, elle ne se répète pas. Elle innove toute en faisant quelque chose en continuité avec la sagesse qu'elle a aquis au fil des ans et en préservant toujorus cette fraîcheur exquise.
C'est la divine de la danse.

ASTOR 25/06/2012 21:23



Une belle lettre d'"amour" pour Sylivie GUILLEM !


Visiblement elle est riche d'"amoureux" qui cherchent ainsi plus ou moins les mots pour dire leur admiration secrète et les instants de bonheur qu'elle génère.


Nakis, tu as su les trouver ces mots et merci de les avoir déposés ici pour les partager.


Bonne journée !



tspure 20/06/2012 08:50


Une imense artiste, avec des capacités corporelles tout à fait exceptionnelles. Un diamant pur....

ASTOR 20/06/2012 22:00



Je vois que mon admiration pour Sylvie GUILLEM est partagée. Elle le mérite.


Aussi statique que soit un diamant, l'image lui va très bien pour le côté perfection et le côte brillant sans être bling bilng.



L. HATEM 18/06/2012 21:05


Bonsoir Astor,


Que dire, sinon que j'adoooore cette fille depuis des années... depuis que le Monde lui a dédié un reportage photo... je ne l'ai jamais vue sur scène mais l'envie ne me manque pas !


Bises et bonne soirée !

ASTOR 18/06/2012 22:56



Bonsoir L.HATEM !


Elle est effectivemment A.DO.RA.BLE ! Je ne peux donc que te souhaiter d'avoir le bonheur de la voir un jour sur scène. Un autre signe : c'est la seule artiste pour laquelle j'accepte d'arriver
deux heures avant le début du spectacle (et une heure avant l'ouverture des portes ...) pour être bien placé !


Bonne soirée et merci de ton passage.



Où Êtes-Vous ?

  • : Le blog d'Astor !
  • Le blog d'Astor !
  • : Journal de mes découvertes : en me déplaçant (à pied, en moto, en bateau, en métro, ...), en lisant, en jouant, en regardant et photographiant, ...
  • Contact

"Droits"

Licence Creative Commons
Ce(tte) "œuvre" est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Formulé autrement, je ne suis pas opposé à l'utilisation des textes et photos ... mais pas ni'mporte comment !

Merci de prendre connaissance des conditions de la Licence Creative Communs avant toute utilisation du contenu.

Recherche